Crédit : AFP

Séries 2018

Les Flyers derrière Brian Elliott

Publié | Mis à jour

Malgré la dégelée de 7-0 subie aux mains des Penguins mercredi soir, à Pittsburgh, les Flyers de Philapelphie pourraient de nouveau confier le filet à Brian Elliott lors du deuxième match de la série de premier tour dans l’Association de l’Est.

Malgré la piètre performance de son gardien numéro 1, qui a été retiré du match en deuxième période après avoir alloué cinq buts sur 19 tirs, l’entraîneur-chef des Flyers Dave Hakstol n’a pas perdu confiance.

«C’est notre homme», avait-il lancé en entrevue au site NHL.com, mercredi soir. Il a ensuite ajouté que son «instinct lui disait de revenir avec Elliott» pour le match numéro 2. Après la pratique des siens, jeudi, au PPG Paints Arena, Hakstol n’avait pas changé son fusil d’épaule. «Je réitère pleinement ce que j’ai dit hier soir», a-t-il dit au philly.com.

Les joueurs des Flyers se sont aussi portés à la défense de leur gardien.

«Nous ne serions pas ici si ce n’était pas de Moose (le surnom donné à Elliott), a dit Andrew MacDonald à philly.com. Quand nous avons eu des matchs difficiles, il a assuré et en a volé quelques-uns pour nous. Il nous a donné la confiance dont nous avions besoin lorsque nous étions plus fragiles.»

«Il s’est démené pour nous toute l’année», a ajouté l’ailier Travis Konecny.

Tourner la page

Comme Hakstol n’a rien confirmé, il n’est pas exclu que Petr Mrazek, appelé en relève d’Elliott mercredi, obtienne le prochain départ. D’une manière ou d’une autre, les Flyers devront être plus efficaces en zone défensive et, surtout, éviter les revirements.

«Quand tu échappes la rondelle à des moments cruciaux, ils (les Penguins) vont te ramasser. Et ils l’ont fait», a dit Wayne Simmonds au philly.com.

Les Flyers sont déterminés à faire oublier leur triste performance dès vendredi.

«C’était un match. À l’évidence, ce n’était pas un beau match. Mais nous mettons ça derrière nous et nous sommes prêts maintenant pour le prochain. Si nous retournons à la maison avec une série égale, nous serons heureux», a conclu le capitaine des Flyers, Claude Giroux.