Destination Coupe Stanley AM

LHJMQ: l'Armada en plein contrôle

Publié | Mis à jour

L’Armada de Blainville-Boisbriand n’a toujours pas subi la défaite lors des séries éliminatoires de la LHJMQ. Après avoir vaincu les Foreurs de Val-d’Or en quatre parties au premier tour, la troupe de Joël Bouchard est désormais en avance 3-0 face aux Wildcats de Moncton lors des quarts de finale.

D’ailleurs, l’Armada a marqué pas moins de 22 buts en trois duels face à l’équipe des Maritimes; des victoires de 6-1, 9-3 et 7-1.

Même si l’Armada est en plein contrôle, l’équipe ne tient rien pour acquis.

«Les gars ont bien fait ça hier (mardi), c’était un bon match du début à la fin, a souligné l’entraîneur-chef Joël Bouchard lors de l’émission Destination Coupe Stanley AM sur les ondes de TVA Sports. Le danger, c’est de repartir la machine le lendemain.

«Nos gars ont été en séries éliminatoires dans le passé et savent comment ça fonctionne. Hier, c’était une belle performance. On était dans un bel état. En tant qu’entraîneur, je te dirais qu’hier, j’ai guidé un peu à gauche et à droite, mais le momentum des quatre trios et des défenseurs était là. Dans le hockey et le sport en général, il ne faut pas être trop excité, car le lendemain, c’est une nouvelle journée. On les prend une à la fois. Hier c’était correct, aujourd’hui, on repart la machine.»

L’Armada peut compter dans ses rangs le meilleur pointeur des séries jusqu’à présent, Drake Batherson. Ce dernier avait été acquis par l’équipe en janvier dernier des Screaming Eagles du Cap-Breton. Et il faut que la transaction a été payante.

«Ç’a été un apprentissage avec nous, a confié Bouchard. Après le Championnat du monde junior, c’est toujours plus difficile. J’ai trouvé qu’il avait des hauts et des bas. Notre style de jeu n’est pas fait pour tout le monde et je suis très demandant. Je dois dire que les leaders lui ont vraiment montré la façon qu’on veut jouer. Dans les dernières semaines, il a vraiment pris une "coche". Il a toujours été un joueur de talent, mais depuis le début des séries, surtout après les deux premiers matchs, il a été investi et on est bien contents.»

«Il n’y a pas de recette magique. On avait gagné le match d’avant 9-3 et les gars ont bien réagi. Ils ont de l’expérience, mais si l’expérience, tu ne l’utilises pas, ça ne donne rien. On a fait des erreurs dans le passé, on en a fait hier et on va en refaire. Le but c’est de rester dans le processus et de s’assurer de (bien) partir le match.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.