SPO-CANADIENS-CAPITALS-LNH

Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Canadiens

Trois joueurs qui risquent (vraiment) de quitter le CH

Publié | Mis à jour

Il y a ces rumeurs concernant une possible transaction impliquant le capitaine Max Pacioretty tandis que plusieurs réclament un rachat du contrat accordé au défenseur Karl Alzner. Concrètement, d’autres joueurs sont beaucoup plus susceptibles de ne plus jamais revenir avec le Canadien de Montréal.

#1 – Ales Hemsky

Aux prises avec des symptômes de commotion cérébrale, l’attaquant Ales Hemsky n’a jamais pu saisir sa chance avec le Canadien. Ayant écoulé un contrat d’une saison pour 1 million $, il a participé à seulement sept matchs avec le club montréalais. Risquant fortement de devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet prochain, le Tchèque de 34 ans pourrait être contraint de quitter la Ligue nationale de hockey.

#2 - Logan Shaw

Âgé de 25 ans, l’attaquant Logan Shaw doit devenir joueur autonome avec compensation. Même s’il demeure un joueur à bas prix (salaire de 650 000$ en 2017-2018), Shaw ne sera possiblement pas de retour. Il a récolté six points en 30 matchs avec le Tricolore après avoir été réclamé au ballottage, en janvier. Shaw avait entamé la saison avec les Ducks d’Anaheim.

#3 - Antti Niemi

Seul autre joueur autonome sans compensation dans la formation actuelle du Canadien, Niemi a évidemment plus de chances d’être de retour qu’Alex Hemsky. Néanmoins, il faut logiquement considérer le gardien finlandais parmi les athlètes les plus susceptibles de quitter en raison de son statut. Reste à voir si les dirigeants du Canadien ont assez confiance en Charlie Lindgren pour lui offrir le rôle d’auxiliaire de Carey Price...

Évidemment, le portrait du Canadien ne changera pas suffisamment avec une simple rupture entre l’équipe et un joueur marginal comme Hemsky ou Shaw. D’où l’importance de considérer aussi les rumeurs entourant Pacioretty de même que celles concernant un certain Alex Galchenyuk.