Lutte

Sur la route de WrestleMania: Owens et Zayn passent près d’être à Raw

Sur la route de WrestleMania: Owens et Zayn passent près d’être à Raw

Patric Laprade

Publié 10 avril
Mis à jour 10 avril

La route vers WrestleMania se termine aujourd’hui. Après sept chroniques entourant la semaine de WrestleMania, je vous offre ma dernière, un résumé du Raw le plus attendu de l’année.

Le Raw d'après WrestleMania est toujours spécial. C'est là que certaines histoires de WrestleMania sont peaufinées ou (mieux) expliquées. C'est aussi soir de graduation pour quelques lutteurs ou lutteuses de NXT. C'est lors de cette soirée qu'on ramène des blessés, certains prêts à revenir depuis quelque temps déjà. Et finalement ce sont les trois heures où les amateurs sont les plus crus, fervents et passionnés de l'année. Des 70 000 ou 80 000 fans de la veille, vous prenez les 12 000 ou 15 000 plus bruyants et participatifs et c'est ce qui donne la foule la plus endiablée et imprévisible de l'année.

Hier soir n'a pas fait exception à la règle.

Dans un premier temps, on a continué certaines histoires, expliqués ou tentés d'expliquer certaines autres.

Tout d'abord, parlons de nos deux Québécois Kevin Owens et Sami Zayn, qui, en perdant dimanche, se retrouvaient orphelins à la WWE. Dans un excellent segment, on les a vus demander, voir quêter un job au directeur général de Raw Kurt Angle. Mais comble de malheur, un seul poste n'était disponible sur la formation et les deux devaient s'affronter pour déterminer qui sera engagé par Raw.

À la fin d'un excellent combat, les deux amis se sont fait compter à l'extérieur de l'arène dans l'une des deux seules options possibles. Ce faisant, aucun des deux ne s'est fait offrir un travail les lundis soirs. Je trouve ça vraiment intéressant et intrigant comme suivi d'histoire et j'ai bien hâte de voir où tout cela va mener.

Par le fait même, on en a profité pour annoncer que le remue-ménage des formations, le Superstar Shake-Up, aurait lieu la semaine prochaine, sur deux soirs, donc à Raw et SmackDown Live. La situation pourrait se régler à ce moment-là pour Owens et Zayn.

Ensuite, la saga du petit Nicholas, qui avait remporté les titres par équipe avec Braun Strowman la veille, est officiellement terminée. Le fils de l'arbitre John Cone est apparu avec Strowman devant le directeur général Kurt Angle et les deux ont redonné les titres à l'Olympien. On y est allé 100% comédie ici alors que Strowman a indiqué que son partenaire n'était qu'en quatrième année et qu'il avait donc un conflit d'horaire, mais dès qu'il finirait l'école secondaire ils voulaient ravoir une chance aux titres.

Les titres par équipes ne sont pas redonnés à La Barre, mais ces derniers devront affronter les gagnants d'un mini-tournoi à l'événement Greatest Royal Rumble présenté le 27 avril à midi sur la chaîne de la WWE en direct de l'Arabie Saoudite. Rappelons que la WWE vient de signer une grosse entente avec un diffuseur là-bas et qu'elle met beaucoup d'emphase sur cet événement, plus qu'on aurait pensé.

Cela termine cet épisode, mais le tout va quand même laisser des traces. Ça n'aura en rien aidé Cesaro et Sheamus, même s'ils regagnaient les titres. Strowman n'est plus aux yeux de plusieurs le monstre qu'il était. Et le petit Nicholas qui remporte un titre est probablement la décision la plus controversée depuis que la WCW avait fait de David Arquette son champion.

Mais bon, la page est maintenant tournée, on passe à autre chose.

Ronda continue sur sa lancée, Brock re-signe

Suivant ce qui fut à la surprise de tous l'un des, sinon le meilleur match à WrestleMania, Ronda Rousey et Stephanie McMahon sont presque devenus amies, jusqu'à ce que Rousey réapplique une clé de bras sur McMahon, qui avait une prothèse au bras gauche. Évidemment, Rousey n'est pas prête à lutter chaque semaine, alors il sera intéressant de voir son utilisation dans les prochaines semaines. Ce segment me laisse voir qu'on ne la verra pas toutes les semaines, car on aurait commencé à planifier une autre rivalité si c’était le cas.

Avec l'événement en Arabie Saoudite qui est vendu comme un événement spécial et les événements spéciaux mensuels qui sont maintenant allongés d'une heure, mais surtout où on y retrouvera des lutteurs et lutteuses des deux émissions, tout le monde n'est pas obligé d'être sur tous les événements. Est-ce un plus ou un moins, l'avenir nous le dira.

La meilleure explication de toutes, la WWE l'avait annoncé en après-midi, alors qu'elle a confirmé que le champion Universel Brock Lesnar avait signé un nouveau contrat avec la compagnie, de même que son défenseur, Paul Heyman. De plus, la compagnie en a profité pour annoncer que Lesnar défendra le titre face à Reigns dans un match de cage le 27 avril en Arabie-Saoudite. Cela pourrait venir expliquer la décision de garder le titre sur Lesnar à WrestleMania. Un changement de titre majeur serait une belle façon d'intéresser les fans de l'endroit au produit. De plus, cela ferait en sorte que Reigns remporterait le titre devant une foule bien plus clémente qu'à La Nouvelle-Orléans.

Pas fou quand on prend la peine d'y penser.

Joe, Hardy, NXT et Bobby Lashley!

Et c'est ce qui m'amène à parler des retours de blessures, car Samoa Joe, qu'on n'avait pas vu depuis janvier suite à une blessure à un pied, est venu défier Reigns à un match à Backlash le 6 mai prochain. Ce ne serait pas surprenant que ce soit pour le titre Universel.

Un autre éclopé en Jeff Hardy a fait son retour et on a fait un beau clin d'œil à son alter ego de Brother Nero alors que ce dernier a fait la rencontre de Brother Bray en compagnie de Broken Matt Hardy. J'aime bien ce nouveau trio et les possibilités sont énormes si le tout est bien fait.

Je vous disais hier que peu de lutteurs de NXT auraient une promotion cette année à cause justement des retours de blessures. Si Ember Moon et les Auteurs du Mal n'étaient pas une surprise, No Way Jose, dans un rôle qui n'est pas sans rappeler Adam Rose et ses Rosebuds, a aussi fait ses débuts. Les anciens champions par équipe de NXT ont remporté un court match et en ont profité pour se débarrasser de leur gérant Paul Ellering, l'ancien gérant des Road Warriors pour les plus anciens. J'imagine qu'Ellering, basé en Floride, ne voulait pas faire le tour du monde et il ne serait pas surprenant de le voir gérer d'autres talents à NXT. Pour sa part, on a bien fait commencer Moon, faisant équipe avec l'actuelle championne de Raw Nia Jax et défaisant l'ancienne championne Alexa Bliss. Sa prise de finition, un coup de l'assommoir à la Steve Austin modifié et de la 3e corde, devrait soulever de bonnes réactions du côté des amateurs.

Malgré tous les retours de blessés et les promotions, c'est le retour d'un ancien lutteur de la WWE qui a surpris et retenu l'attention alors que Bobby Lashley est de retour avec la compagnie après une absence de 10 ans. Dans ce qui fut son plus haut fait d'armes, celui qui fait aussi des arts martiaux mixtes avait représenté l'actuel Président des États-Unis Donald Trump à WrestleMania 23, défaisant le représentant de Vince McMahon, Umaga. McMahon avait dû se raser le coco suite à ce combat. À cause de cette histoire entre Vince et Trump, WrestleMania 23 est encore à ce jour l'événement le plus acheté à la télé à la carte en Amérique du Nord de l'histoire de la WWE. Lashley est une bien plus grande vedette maintenant et ajoute de la profondeur à l'alignement.

D'autres retours ou promotions sont à prévoir ce soir à SmackDown Live et 205 Live. Je vous en parlerai dans ma chronique régulière vendredi alors que je ferai un retour sur la semaine télévisuelle de la WWE.

Paige, une retraite hâtive

Je m'en voudrais de ne pas mentionner l'entrevue très touchante de Paige, qui a officiellement annoncé sa retraite de l'arène. L'athlète âgée de seulement 25 ans s'est blessée à nouveau au cou en décembre dernier, après une longue absence suite à une opération et s'est fait dire qu'elle ne pourrait retourner dans le ring.

Je me souviendrai toujours de l'avoir vu pour la première fois à SHIMMER à l'automne 2011, alors qu'elle n'avait que 18 ans, et de m'être immédiatement dit qu'elle était pour devenir une vedette. Elle avait le look, le charisme, l'aisance, les habiletés de lutte, bref, toutes les qualités requises pour réussir dans le domaine. Ça crevait les yeux. Elle aura d'ailleurs été l'une des pionnières modernes à NXT, performant à un niveau qu'on ne voyait presque plus à la WWE. C'est un bien jeune âge pour se retirer, mais ce sont les risques du métier. Un film sur sa vie et l'histoire de sa famille, tous impliqués dans le monde de la lutte, coproduit par Dwayne "The Rock" Johnson et qui s'intitule Fighting With My Family, sortira en septembre prochain.

En rafale...

  • Quel commentaire de Jojo à la fin du premier segment qui a demandé aux gens de montrer du respect pour Stephanie McMahon. J'ai adoré!
  • Commentaire qui ne fut battu que par Kurt Angle. Alors que Zayn et Owens lui demandaient un job, Angle a rétorqué qu'il avait entendu dire que TNA (Impact Wrestling) se cherchait des équipes! Personne dans la foule ne l'avait vu venir celle-là!
  • Il n'y pas si longtemps, le Miz était détesté et conspué par le genre de foule du Raw d'après, alors qu'hier il était adulé. C'est pleinement mérité si vous voulez mon avis.
  • J'ai bien apprécié qu’on ne nous ait pas donné un seul match revanche de la veille. On a été ailleurs, en nous présentant un mélange de surprises, de débuts, de retours et deux excellents combats. Un excellent Raw en ce qui me concerne.
  • Contrairement à bien des Raw d'après, la foule a été respectueuse hier, tout en donnant demeurant endiablée et énergique.
  • À l'endroit où j'étais assis au Smoothie King Center, il faisait vraiment froid, l'air climatisé dans le tapis. On dirait vraiment qu'ils veulent nous faire vivre l'expérience d'être DANS un smoothie!
  • Ce soir, tout de suite après SmackDown Live, ce sera la diffusion du documentaire sur le Géant Ferré (André The Giant) sur les ondes de HBO Canada à compter de 22h. Je vous en parle depuis longtemps, j'espère que vous allez être à l'écoute, vous ne le regretterez pas.

En terminant, voici les cinq meilleurs combats auxquels j'ai assistés cette fin de semaine:

  1. Match d'échelles à NXT
  2. Johnny Gargano contre Tommaso Ciampa
  3. Rousey/Angle contre Triple H/Stephanie
  4. Charlotte Flair contre Asuka
  5. Rollins contre Le Miz contre Balor

Toute bonne chose à une fin. Ceci est ma dernière chronique de cette route vers WrestleMania. Ce fut un plaisir pour moi de vous entretenir sur ce qui se déroulait ici en Nouvelle-Orléans et j'espère que ça vous a donné un bon aperçu de tout ce qui passe lors d’un weekend comme celui-ci.

Le prochain rendez-vous sera le 7 avril 2019 alors que WrestleMania 35 sera présenté à New York/New Jersey, à quelques heures de route de nos frontières. Si vous avez la chance de faire le voyage, n'hésitez pas une seule seconde, vous ne serez pas déçu.