Destination Coupe Stanley AM

Dominique Ducharme est prêt pour le niveau professionnel

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef et directeur général des Voltigeurs de Drummondville, Dominique Ducharme, roule sa bosse dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec depuis près d’une décennie. Et si l’on se fie à ses propos, il est prêt pour un défi d’envergure.

Ducharme a été entraîneur adjoint avec le Junior de Montréal entre 2008 et 2011, puis entraîneur-chef avec les Mooseheads de Halifax entre 2011 et 2015, où il a remporté la coupe Memorial en 2013, avant d’atterrir à Drummondville. Il a également dirigé Équipe Canada junior en 2017 et 2018.

Ducharme ne s’en est jamais caché, il veut diriger un jour chez les professionnels. Et récemment, son nom circule beaucoup dans les rumeurs.

«Les opinions, les rumeurs, ce sont des choses que l’on ne contrôle pas, a souligné Ducharme lors de l’émission Destination Coupe Stanley AM, mardi. J’ai déjà entendu ça dans le passé. Je suis vraiment concentré sur ce que l’on fait. (...) Mais éventuellement, c’est quelque chose que j’aimerais faire, aller au niveau professionnel. C’est quelque chose qui m’intéresse. Le jour où on aura fini de jouer, s’il y a des équipes qui sont intéressées, je pense avoir fait les bonnes choses dans le junior et j’ai confiance en l’avenir. En faisant les bonnes choses de la bonne façon, un moment donné, tu es récompensé et on va voir ce qui va arriver.»

Évidemment, Ducharme ne peut pas trop s’avance pour l’instant puisque ses Voltigeurs sont toujours en séries éliminatoires de la LHJMQ, en pleine bataille face aux Tigres de Victoriaville, qui mènent la série 2-1.

«Ce fut un autre match chaudement disputé, a continué Ducharme. On a fait des erreurs, on a travaillé fort, mais à un certain moment, on a mal travaillé. On a donné des trop bonnes occasions à l’autre équipe et ils en ont profité. On est revenus forts, mais malheureusement, ça n’a pas été assez. Tout le monde s’attendait à une longue série, donc on n’est pas dans une mauvaise position. Vendredi soir, il y a un autre match et on va être prêts.

«On est la deuxième plus jeune équipe de la ligue présentement. Nos jeunes apprennent vite par contre. Les chances qu’on a données aux Tigres hier soir (lundi), ce sont des choses qu’on est capable de contrôler. Nos jeunes ont progressé toute la saison et ils ont appris lors de la première série contre Cap-Breton et surtout, ils ont appris des trois premiers matchs contre Victoriaville. C’est ça les séries, il faut rebondir après une défaite.»

Le cas Drouin

Ducharme a bien connu l’attaquant des Canadiens de Montréal Jonathan Drouin, puisqu’il l’a dirigé avec les Mooseheads. Il est donc bien placé pour analyser ce qui s’est passé avec le numéro 92 du CH en 2017-2018.

«Jonathan est arrivé à 16 ans avec nous, a confié Ducharme. Jonathan est un compétiteur, un gars qui veut faire la différence. Je l’ai vu grandir. Il est revenu déçu de Tampa Bay où il s’était fait renvoyer dans les juniors. Ça lui avait pris un peu de temps à s’en remettre, peut-être un mois, un mois et demi. Il est allé ensuite au Championnat mondial junior. Quand il revenu avec nous jusqu’à la fin de la saison, c’était notre capitaine dans notre vestiaire. C’est un gars qui veut gagner. J’ai confiance que Jonathan va connaître une bonne carrière.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.