Destination Coupe Stanley AM

Canadiens: «Ce n’était pas une attitude gagnante» - Charles Hudon

Publié | Mis à jour

Le bilan de fin de saison des Canadiens de Montréal a été effectué, lundi, et les joueurs du Tricolore sont officiellement en vacances.

Même s’il a pris la parole la veille, l’attaquant du Bleu-Blanc-Rouge Charles Hudon est revenu sur la saison de son équipe, mardi matin, lors de l’émission Destination Coupe Stanley AM.

Et il n’a pas hésité à revenir sur l'ambiance qui régnait au sein du vestiaire de l’équipe.

«L’attitude n’en était pas une gagnante dans le vestiaire, a indiqué Hudon aux animateurs de l’émission Jean-Philippe Bertrand et Charles-Antoine Sinotte. C’est difficile de voir ça. En tant que recrue qui ne parle pas beaucoup, c’était frustrant de ne pas pouvoir parler et de ne pas avoir de point qui a sa valeur. En tant que recrue, on essaie de faire le moins de bruit possible. Il (NDLR: l'attitude) faut que ça change.»

Toutefois, Hudon n’a eu que des bons mots envers les meneurs de l’équipe, soit Max Pacioretty, Brendan Gallagher, Carey Price et Shea Weber.

«Quand je suis arrivé, (Shea) Weber et (Carey) Price m’ont amené beaucoup avec eux, a souligné le Québécois. Lors des trois premiers voyages, ils m’ont toujours invité à aller souper avec eux pour parler de la saison et parler des choses qu’on peut faire durant un voyage. (Max) Pacioretty m’a toujours aidé. On a joué ensemble et c’est quelqu’un qui en demande beaucoup à ses coéquipiers parce qu’il veut mettre la rondelle dans le filet. Je le comprends et c’est là qu’on a eu une belle complicité ensemble. Brendan Gallagher a grandi en tant que personne et en tant que leader. Quand je suis arrivé (à mon premier camp), il venait de faire l’équipe. C’est juste du positif envers lui.

«Ce sont deux types de leaders différents. Toutefois, quand Price parle, personne ne veut parler en même temps que lui. Même chose pour Weber. Les quatre ensemble, c’est un bon groupe.»

Et le numéro 54 s’attend à ce qu’il y ait des changements dans l’entre-saison.

«Il va y avoir des changements, a confié Hudon. Si on ne fait aucun changement, je ne pense pas qu’on va se retrouver dans les premiers rangs. On a fini 28e et on s’attend à des changements. Comme (Phillip) Danault l’a dit, il nous manque un centre et on va certainement essayer d’en avoir un.»

À voir l’entrevue intégrale dans la vidéo ci-dessus.