Série boxe CHRONO AVIATION

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Boxe

Boxe : et si Oscar Rivas affrontait Simon Kean?

Publié | Mis à jour

Oscar Rivas a été témoin de l’ascension de Simon Kean au cours de la dernière année. Même s’il est heureux pour son ami, le Colombien de souche ne détesterait pas affronter le Trifluvien un de ces jours.

«Simon fait son travail et je fais le mien, a indiqué Oscar Rivas «22-0, 16 K.-O.». Pour le moment, on profite chacun de nos opportunités. Si on a besoin de savoir qui est le meilleur entre nous deux dans le ring un jour, on le fera.»

«En attendant, on travaille en équipe pour monter dans les classements mondiaux. Si je peux me battre avec les meilleurs avant lui, c’est tant mieux, mais je vais être aussi content si ça lui arrive.»

Le promoteur Yvon Michel serait prêt à écouter les offres pour un tel affrontement.

«On est très contents de voir qu’il «Kean» est en train de devenir populaire, a-t-il mentionné. Il va permettre à la division des lourds de se relever et de permettre à Oscar de briller.»

«Je verrais bien un combat entre les deux dans un proche avenir. Lorsque le combat sera mûr, c’est sûr qu’on sera ouverts à cela.»

Étant donné qu’il y a peu de poids lourds de haut niveau au Québec, Kean et Rivas mettent les gants ensemble sur une base régulière. Ils sont devenus des amis avec le temps et il serait surprenant qu’un tel duel voie le jour.

Hill ou Antonio en attendant

Rivas remonte sur le ring le 19 avril à l’occasion d’un gala présenté au Cabaret du Casino de Montréal.

Au départ, il devait se mesurer au Brésilien Fabio Maldonado (25-0, 24 K.-O.), mais le projet est tombé à l’eau dans les derniers jours. Maldonado avait déjà signé un contrat pour un duel d’arts martiaux mixtes en Russie, donc il n’était plus disponible.

Le «matchmaker» Samuel Décarie a maintenant deux options sur la table : l’Américain Eugene Hill (34-1, 22 K.-O.) ou Edson Cesar Antonio (40-7-1, 31 K.-O.).

«C’est un combat pour me garder en forme en prévision d’un gros événement en juin, a indiqué Rivas. J’espère seulement qu’on va choisir le meilleur des deux, car je veux affronter les meilleurs.»