LHJMQ

L'Armada en plein contrôle après une autre performance convaincante

Agence QMI

Publié | Mis à jour

L’Armada de Blainville-Boisbriand a pris les devants 2-0 dans la série qui les oppose aux Wildcats de Moncton, dimanche au Centre d’excellence Sports Rousseau, alors que la troupe de Joël Bouchard a lessivé ses rivaux par la marque de 9-3.

Les favoris de la foule se sont forgé une avance de 5-0 à mi-chemin dans la rencontre. Alex Barré-Boulet avait complété son tour du chapeau tandis qu’Alexandre Alain et Joël Teasdale avaient également trompé la vigilance de Mark Grametbauer, qui a subi l’affront de demeurer dans le match pour les 60 minutes.

Alain, en début de troisième, Aleksi Anttalainen, Ryan DaSilva et Charles-Antoine Giguère ont également secoué les cordages dans une cause gagnante.

Drake Batherson a également pris part au festival offensif en récoltant quatre mentions d’aide tandis qu’Alain a ajouté deux aides à sa fiche.

James Phelan, en fin de deuxième et en début de troisième, a réussi un doublé. Nicholas Welsh a également touché la cible déjouant Émile Samson lors d’une supériorité numérique.

Avec un peu plus de sept minutes à faire au match, les visiteurs ont tenté de préparer le prochain match de la série, qui aura lieu mardi à Moncton, en y allant de plusieurs coups de bâton à l’endroit des joueurs de la Flotte laurentienne.

Les officiels ont décerné un total de six pénalités mineures en plus d’expulser trois joueurs des Wildcats. Anderson MacDonald, Casey Fox et Dylan Seitz ont pu prendre leur douche avant leurs coéquipiers.

Grametbauer a finalement permis neuf buts sur 41 lancers tandis que Samson a cédé trois fois sur 28 tirs.

L’indiscipline des Wildcats a permis à l’Armada d’inscrire quatre buts en 13 attaques massives. La troupe de Darren Rumble a pour sa part inscrit deux filets en six jeux de puissance. Les deux équipes ont chacune marqué un but alors qu’elles étaient à court d’un homme.