Impact

«Les garçons ont fait ce qu'ils ont pu» - Rémi Garde

Publié | Mis à jour

L'Impact de Montréal a subi une véritable correction face au Revolution, vendredi soir, mais l'entraîneur-chef Rémi Garde n'a pas paru être de mauvais poil pour autant.

Privé d'Ignacio Piatti et contraint de jouer à 10 en raison d'un carton rouge dès la 14e minute, il faut dire que le Bleu-blanc-noir était fortement désavantagé. 

«Parfois, il vaut mieux en prendre quatre d’un coup que subir quatre défaites de 1-0, a philosophé Rémi Garde après la défaite de 4-0 des siens. Si on avait eu le bonheur de rester à 11 contre 11, je pense que la physionomie du match aurait été très différente.

«Si je regarde les 15 premières minutes, on a eu deux ou trois situations intéressantes sur lesquelles on n’a pas très bien joué le coup d’ailleurs. Après, à 11 contre 10, les garçons ont fait ce qu’ils ont pu.»

Le carton rouge décerné à Saphir Taïder après un contact visiblement accidentel a fait jaser. Mais le pilote a été plus agacé par la décision rendue sur le premier but.

«Il me semble qu’il y a une faute sur Victor Cabrera derrière. Je suis allé voir l’arbitre à la fin du match. Il m’a dit qu’il a utilisé la vidéo et qu’il n’y avait pas de faute. Je n’ai pas revu les images, mais je suis assez sceptique.»

Voyez le point de presse de Rémi Garde dans la vidéo ci-dessus.