Impact

Kyle Fisher a connu l'envers du décor

Publié | Mis à jour

Sur la touche avant même le début de la campagne, le défenseur central Kyle Fisher a appris à la dure la saison dernière. D'un seul aveu, la première sélection de l'Impact de Montréal au SuperDraft 2016 a qualifié les derniers mois à la fois d'éprouvants et d'enrichissants.

Opéré à la jambe en janvier afin de soigner une fracture de stress au tibia de la jambe gauche, Fisher n'est de retour que depuis quelques semaines dans l'entourage du Bleu-Blanc-Noir. S'il entrevoit retrouver les surfaces gazonnées le plus rapidement possible, l'Américain de 23 ans avoue avoir beaucoup appris entre-temps des épreuves auxquelles il a été confrontées.

« L’année dernière a été exceptionnelle pour mon apprentissage. Ma deuxième année m’a formé en tant que professionnel. J’ai tout vécu : j’ai attendu ma chance patiemment, je me suis taillé un poste de régulier et je me suis blessé », a-t-il révélé en entrevue à Nicolas A. Martineau de la chaîne TVA Sports.

Le défenseur central, dont la période de convalescence a été évaluée à quatre mois, avait également été freiné par une commotion cérébrale la saison dernière. Ces blessures ont eu des airs de bâtons dans les roues pour le défenseur qui progressait jusque-là à pleine vitesse.

« Ça n’a pas simplement été frustrant de me blesser. J’ai aussi eu l’impression de laisser tomber mes coéquipiers et l’ensemble de l’équipe. Tout ce que je voulais, c’était faire partie de l’équipe. Je voulais me sentir impliqué. »

 

Un entretien en haute estime

Écarté des plans à court terme en raison de son opération, Kyle Fisher a eu droit à une conversation rassurante avec l'entraîneur-chef de l'Impact de Montréal, Rémi Garde, au début du camp d'entraînement.

 

Le Français, qui a également évolué au poste de défenseur avec les formations de Lyon et Strasbourg en France, ainsi qu’Arsenal en première ligue anglaise, a beaucoup encouragé le défenseur américain dès son arrivée en Amérique du nord.

«Nous avons discuté avant le camp de ma blessure et de mon jeu. Il m’a partagé ses expériences avec les blessures et ça m’a énormément touché de recevoir ses conseils parce qu’à ce moment, il me connaissait à peine et venait tout juste d’arriver à Montréal. Ça m’a beaucoup aidé et encouragé! »

Consultez l'entrevue intégrale avec le défenseur Kyle Fisher dans la vidéo ci-haut.