Boxe

Kean ne doit pas sous-estimer Esparza

Publié | Mis à jour

Simon Kean affrontera ce samedi Ignacio Esparza au Centre Vidéotron. En vue de la pesée de vendredi midi, le «Grizzly» n’est pas impressionné par son rival mexicain.

Écoutez ses commentaires dans la vidéo, ci-dessus.

Les deux poids lourds feront les frais de la finale du gala d’Eye of the Tiger Management au Centre Vidéotron, samedi soir. La conférence de presse avec les deux pugilistes a eu lieu jeudi matin à Québec.

«Je ne dirais pas qu’il avait l’air intimidé, mais il n’osait même pas me regarder dans les yeux. Il cherchait à éviter mon regard», a raconté Kean sur les ondes de TVA Sports, jeudi midi.

«Il avait l’air de s’en foutre aussi. À un moment donné, je me demandais s’il était conscient qu’on va se battre dans deux jours et qu’on est dans la catégorie des poids lourds. Ça cogne.»

Kean (13-0-0, 12 K.-O.) devra toutefois se méfier au moment de passer de la parole aux actes. Même s’il est âgé de 40 ans, Esparza (21-2-0, 14 K.-O.) est un cogneur qui pourrait surprendre. Il a d’ailleurs remporté 14 de ses 21 victoires par K.-O.

«Il faut que je sois très vigilant et alerte jusqu’à la fin. Il ne faut pas que je le sous-estime. Il va vouloir me laisser entrer dans sa bulle et passer à la contre-attaque», a concédé le Trifluvien.

La patience d’Esparza est bien connue. Il frappe au moment opportun et c’est exactement ce qu’il pourrait faire face à Kean, qui tentera de conserver sa fiche parfaite.

«À mon dernier combat contre Alexis Santos, j’ai découvert ce que c’était un gars qui frappe et de faire plusieurs rounds avec quelqu’un de dangereux. C’est comme un champ de bataille. On peut recevoir une balle n’importe quand.»

TVA Sports présentera la pesée officielle du combat Kean-Esparza vendredi midi, puis le gala samedi après le match Canadiens-Maple Leafs.