Crédit : AFP

NFL

Robby Anderson: des accusations tombent

Publié | Mis à jour

Le receveur de passes des Jets de New York Robby Anderson n’aura pas à faire face à des accusations de menace contre un policier et de menace à l’égard d’un membre de la famille d’un agent, car la poursuite a choisi de laisser tomber ces chefs d’inculpation.

C’est ce qu’a indiqué la chaîne radiophonique de Miami WINZ, mardi. Cependant, le principal intéressé est toujours accusé relativement à son arrestation survenue à Sunrise en janvier dernier.

Anderson avait été interpellé au volant de son véhicule qu’il conduisait à 105 milles à l’heure; il se trouvait dans une zone où la vitesse maximale permise est de 45 milles. Aussi, il a refusé de s’arrêter immédiatement avant de s’exécuter quelques kilomètres plus loin. L’homme de 24 ans aurait ensuite présumément insulté et menacé l’un des policiers quand il s’est retrouvé menotté dans leur auto-patrouille.

Le joueur des Jets, qui a récolté 941 verges et sept touchés par la passe lors de la dernière saison, avait par ailleurs été appréhendé en mai 2017 et avait résisté à son arrestation.