LNH

Ryan et Karlsson croyaient être échangés

Publié | Mis à jour

Bobby Ryan était certain qu’il poursuivrait la saison avec une équipe de l’Association de l’Ouest avec son capitaine, Erik Karlsson.

Vingt-quatre heures avant la date limite des transactions, l’attaquant des Sénateurs d’Ottawa s’est fait dire de faire ses valises et il croyait que son séjour de quatre ans dans la capitale nationale était révolu.

«Dimanche, j’ai entendu dire qu’une entente était en place, mais l’équipe s’est désistée à la dernière seconde», a dit Ryan au quotidien «Ottawa Sun», en début de semaine.

«Karl et moi, nous nous sommes dit ‘on prépare nos sacs’. On croyait qu’on était partis. C’est comme ça des fois et  tu te dis ‘dois-je encore déménager?’.»

«On verra ce qui arrivera cet été. C’est tout ce qu’on peut faire.»

Selon plusieurs sources, les Golden Knights de Vegas étaient dans le coup pour obtenir Karlsson, à condition qu’ils absorbent le contrat faramineux de Ryan, à qui il reste quatre ans à 7,25 millions$ annuellement.

Au final, ils ont été incapables de structurer une transaction avant l’heure limite de 15h, le 28 février.

Selon le «Sun», sous la plume de Don Brennan, le directeur général Pierre Dorion n’échangera Karlsson que si Ryan fait partie de l’échange.

Le Suédois écoulera l’an prochain sa dernière année d’une entente de sept ans, 45,5 millions $. Le vétéran de 27 ans a inscrit huit buts et 54 points.

Quant à Ryan, qui souhaite demeurer à Ottawa à priori, l’ailier droit de 30 ans revendique huit filets et 19 aides.

L’Américain a été acquis des Ducks d’Anaheim en juillet 2013.