Alexis Guimond

Photo : Alexis Guimond Crédit : AFP

Olympiques

Enfin une médaille pour Alexis Guimond à Pyeongchang!

Publié | Mis à jour

(Sportcom) Après avoir terminé deux fois au pied du podium, le Gatinois Alexis Guimond a finalement remporté sa première médaille des Jeux paralympiques, mercredi, à Pyeongchang. Le jeune athlète de 18 ans a terminé troisième au slalom géant debout.

«C’est un rêve d’enfant pour moi de gagner une médaille pour le Canada, a réagi le skieur para-alpin. Depuis que je suis tout petit, c’est un souhait et je l’ai exaucé aujourd’hui (mercredi) grâce à ma deuxième manche. C’est juste incroyable d’avoir la chance de représenter le pays à un événement comme celui-ci.»

Sixième au terme de la première manche, Guimond a inscrit le temps le plus rapide de la journée à sa deuxième descente, soit 1 min 5,44 s. Son chrono total de 2 min 13,67 s lui a permis de se hisser en troisième place.

Guimond est le premier Canadien en 20 ans à monter sur le podium d’une épreuve des Jeux paralympiques dans sa catégorie. Le dernier représentant de l’unifolié à l’avoir fait était Mark Ludbrook, médaillé de bronze au super-G des Jeux de Nagano, en 1998.

«C’est incroyable pour moi, a-t-il ajouté. Finalement, les efforts paient. Je me sentais fatigué dans la première manche, mais j’ai vraiment poussé dans la deuxième. Je n’ai rien laissé sur la montagne. Je n’ai aucun regret. C’est sûr que j’étais vraiment proche de la deuxième place, mais j’ai fait tout ce que je pouvais et je suis vraiment content de ma médaille de bronze.»

Une autre course à disputer

Le Suisse Theo Gmur (2 min 12,47 s) est monté sur la plus haute marche du podium. L’athlète paralympique de Russie Aleksei Bugaev (2 min 13,49 s) a décroché la médaille d’argent.

Guimond, qui avait terminé quatrième en descente et au super-G plus tôt à Pyeongchang, disputera sa dernière épreuve des Jeux paralympiques, le 18 mars. Celui qui souffre depuis d’une paralysie partielle du côté droit, résultat d’un accident vasculaire cérébral à l’âge de six mois, mettra un point final à son expérience en Corée du Sud en s’élançant dans le parcours de slalom.

Frédérique Turgeon neuvième

Chez les femmes, Frédérique Turgeon s’est classée neuvième du slalom géant debout avec un temps total de 2 min 36,94 s. Sa compatriote canadienne Mollie Jepsen (2 min 25,72 s) est montée sur la troisième marche du podium. C’est la Française Marie Brochet qui a triomphé grâce à un chrono de 2 min 22,92 s, devant l’Allemande Andrea Rothfuss (2 min 25,18 s).

Turgeon terminera aussi son périple aux Jeux paralympiques par le slalom, le 18 mars.