Crédit : Jeff Swinger-USA TODAY Sports

MLS

MLS 360 : le Golden Knights FC

Ian Gauthier / TVA Sports

Publié | Mis à jour

La deuxième semaine d’activités de la saison 2018 en MLS se termine avec le Los Angeles FC, club d’expansion, au sommet du classement dans l’Ouest.

À voir comment le LAFC a marché sur le Real Salt Lake, pourtant attendu comme l’un des bons clubs cette année dans l’Ouest, les amateurs de sports québécois auront une impression de déjà vu pas si lointain. À la manière des tout nouveaux Golden Knights de la LNH, le club californien, qui porte d’ailleurs des couleurs similaires à la formation de Vegas, a mis ses jetons à la bonne place dans le recrutement et compte sur un très bon entraîneur.

Les résultats, pour l’instant, se ressemblent aussi. Contre toute attente, la bande à Laurent Ciman a surpris les finalistes de la Coupe MLS chez eux il y a une semaine avant de passer la deuxième vitesse à Salt Lake City.

Au cœur du succès de l’équipe, sur la pelouse du moins, se trouve un duo qui n’a pas fini de causer des maux de tête à l’adversaire en Carlos Vela et Diego Rossi. Le second, un attaquant uruguayen de 20 ans, a obtenu deux buts et trois passes décisives dans la victoire de samedi. Vela, un international mexicain, grosse prise du club dans la saison morte, est le chef d’orchestre de l’attaque.

 

 

Les partisans de l’Impact feront mieux d’être prêts mentalement : cette équipe-là sera au Stade Saputo le 21 avril et ce ne sera pas une sinécure.

New York, New York

L’autre club qui impressionne est le New York City FC. La formation dirigée par Patrick Vieira compte maintenant deux victoires cette saison après son triomphe de 2-1 contre le Galaxy de Los Angeles au Yankee Stadium, dimanche.

Vieira disait la semaine dernière qu’il visait le titre cette année et ses aspirations sont incontestablement légitimes. Menée par David Villa, qui effectuait d’ailleurs sa 100e apparition avec le club dimanche, la formation présente déjà un jeu bien huilé.

Mais est-ce que «New York est bleue» pour autant? Oh que non. Les Red Bulls ont aussi affiché une superbe forme cette semaine. Le club a d’abord disposé des Mexicains de Tijuana en Ligue des champions mardi, avant de découper les Timbers de Portland 4-0 samedi au Red Bull Arena. Le nouveau joueur désigné Kaku a déjà un gros impact en attaque alors qu' un garçon de 17 ans, Ben Mines, a marqué à son premier match professionnel et Carlos Rivas, obtenu dans la transaction qui a envoyé Sasha Kljestan à Orlando, a inscrit un doublé.

 

 

On a déjà hâte au premier derby entre les deux clubs new yorkais. Match qui aura lieu le 5 mai, d’ailleurs.

Columbus, plus chanceux que bon

Le Crew de Columbus pointe au haut du classement dans l’Est après deux semaines, mais pourrait facilement avoir quatre points au compteur plutôt que six.

L’équipe a pris les devants 2-0 contre l’Impact à domicile, samedi, avant de voir la troupe de Rémi Garde s’organiser et lui donner des misères pour le reste de la partie. Il a fallu un tir de pénalité obtenu très tardivement pour que la troupe de l’entraîneur Gregg Berhalter ne s’impose.

Une défaite crève-cœur pour l’Impact - TVA Sports

 

Le Crew devrait néanmoins être l’une des bonnes équipes dans l’Est cette année, et on ne peut qu’avoir hâte de voir cet Impact dans sa forme définitive. On parle d’ailleurs de renforts prochains en attaque et en défense...

Enfin, les Whitecaps ont eux aussi six points après l’avoir emporté 2-1 à Houston samedi, sur la même pelouse où Atlanta United a été taillé en pièces une semaine plus tôt. Chapeau à Kei Kamara, déjà comme un poisson dans l’eau avec les ‘Caps. Le Sierra Léonais de 33 ans a d’ailleurs inscrit son 100e but en MLS dans la victoire, sur un tir de pénalité.

En bref

Saluons le Minnesota United qui est allé faucher Orlando City en Floride grâce à une belle performance de deux buts d’Ethan Finlay.

Après avoir pris une paire de taloches à Houston la semaine dernière, Atlanta est revenu à la maison devant plus de 72 000 partisans et a affiché sa forme habituelle en disposant du D.C. United 3-1. Deux choses à retenir : Hector Villalba, Miguel Almiron et Josef Martinez, les trois cadors de l’équipe en attaque, ont marqué. Sinon, les «Five Stripes» ont enfin pu se venger de D.C. United, qui les avait battus trois fois l’an dernier.

Enfin, le Sporting et le Fire se sont disputé un match de fous, samedi, qui s’est terminé à l’avantage de la formation de Kansas City, au compte de 4-3. Il est quand même rare de voir le Sporting jouer dans des matchs à haut score, et le Fire ne peut être satisfait d’avoir ainsi fléchi à domicile.

Notons tout de même ce superbe jeu de Bastian Schweinsteiger sur le premier but du Fire.

 

 

Enfin, il faut souligner que le Toronto FC et les Sounders n’ont pas joué le weekend dernier, probablement en raison de leurs matchs en Ligue des champions de la CONCACAF. D’autres clubs, dont l’Union de Philadelphie, étaient également en relâche.