Canadiens

Un cinquième revers de suite

Publié | Mis à jour

Pour sa première visite au Nationwide Arena, Charlie Lindgren avait un seul souhait. «J’espère que le canon ne résonnera pas trop souvent», avait dit le gardien originaire du Minnesota après l’entraînement matinal du Canadien.

Le vieux canon a finalement tonné assez souvent pour chatouiller les tympans de Lindgren, même si on était loin d’une soirée cauchemardesque comme celle du 4 novembre 2016, où Al Montoya avait donné 10 buts dans un humiliant revers de 10-0 contre les Blue Jackets.

Toujours dans leur quête d’accéder aux séries, les Jackets ont signé une victoire importante de 5-2 contre le CH.

«Le canon est bruyant, encore plus que je pensais, a résumé Lindgren dans un vestiaire des plus silencieux. Je l’ai entendu trop souvent. C’est frustrant. Le cinquième but était inacceptable, surtout en troisième période. Nous poussions pour revenir dans cette rencontre. Frustration, c’est le mot qui décrit le mieux mon état d’esprit.»

Ian Cole, un ancien des Penguins de Pittsburgh, a anéanti les minimes espoirs d’un retour miracle des visiteurs en déjouant Lindgren d’un tir faible des poignets alors qu’il restait un peu moins de trois minutes à écouler à la rencontre.

«Charlie peut garder la tête haute, il n’est pas à blâmer, a affirmé le défenseur Jeff Petry. Il n’a pas à se cogner la tête contre le mur. Il y a eu beaucoup d’erreurs devant lui.»

À ses trois derniers départs contre les Devils à Newark, les Panthers en Floride et maintenant les Blue Jackets à Columbus, Lindgren a accordé 16 buts. Ça fait mal à la moyenne...

Jones brille, mais se blesse

Décrit par ses coéquipiers David Savard et Zach Werenski comme un aspirant au trophée Norris, Seth Jones a joué son rôle de général avec deux buts, les deux en supériorité numérique en première période. C’est lui qui a donné le ton à ce match.

Blessé au haut du corps, Jones a toutefois quitté le match au début de la troisième période. John Tortorella se croisera les doigts pour que son jeune défenseur étoile ne passe pas trop de temps à l’infirmerie.

«Je n’ai pas encore les rapports des médecins, mais nous avons décidé de le retirer du match par précaution, a dit Tortorella. Encore une fois, il a joué un très bon match avant de ressentir une certaine douleur.»

Un trio à -3

Si Lindgren avait hâte de partir de l’Ohio, c’était probablement la même histoire pour Jacob de la Rose, Alex Galchenyuk et Charles Hudon. Réunis pour ce match, les trois attaquants ont terminé avec des dossiers de -3. Ils ont passé un temps considérable dans leur propre territoire.

De la Rose et Galchenyuk avaient vraiment une mauvaise rencontre dans le corps. À la ligne bleue, Jordie Benn a aussi multiplié les bourdes. Le frère de Jamie Benn a offert en cadeau le premier but des locaux, celui de Nick Foligno.

Brendan Gallagher et Jonathan Drouin ont marqué les deux buts du CH contre Sergeï Bobrovsky.

En signant un cinquième gain d’affilée, les Blue Jackets ont consolidé leur place de première équipe repêchée pour les séries (wild card) en plus de se rapprocher à seulement deux points des Flyers et du troisième rang de la Métropolitaine.

Blessé, le centre Phillip Danault n’a pas affronté les Blue Jackets. Chez les défenseurs, Rinat Valiev était également sur la touche.

Le Canadien (25-32-12) renouera avec l’action dès ce soir alors qu’Alexander Radulov et les Stars de Dallas seront de passage à Montréal.