Crédit : Greg Bartram-USA TODAY Sports

MLS

New York City FC: Vieira vise le titre

AFP

Publié | Mis à jour

L’entraîneur français du New York City FC Patrick Vieira ne vise rien de moins que le titre de la Coupe MLS, a-t-il expliqué vendredi à la veille du premier match à domicile de la saison 2018 de son équipe contre le Galaxy de Los Angeles.

«Plusieurs équipes peuvent gagner le titre (...) On en fait partie», a estimé l’ancien international français, vainqueur de la Coupe du Monde en 1998 et du Championnat d’Europe en 2000.

«Ce qu’il nous faut, c’est être constants dans la performance. C’est ce qui nous permettra d’avoir des résultats positifs», a-t-il poursuivi.

Lors du coup d'envoi de la saison le week-end dernier, la franchise new-yorkaise s'est imposée 2 à 0 sur le terrain du Sporting Kansas City avec notamment un but du jeune milieu offensif paraguayen Jesus Medina.

Pour sa troisième saison à la tête de l’équipe, Vieira espère obtenir un meilleur résultat que les deux années précédentes, où le NYCFC qui a fait ses débuts en MLS en 2015, a été stoppé en demi-finales de la conférence Est.

«On apprend toujours des erreurs qu’on a pu commettre», a estimé l’ancien milieu défensif qui a fait l'essentiel de sa carrière de joueur dans les Championnats d'Italie (AC Milan, Juventus Turin, Inter Milan) et d'Angleterre (Arsenal, Manchester City).

«Quand on fait des choix tactiques, qu’on gagne ou qu’on perde, que ça marche ou non, on gagne de l’expérience. Je me sens capable de mener cette équipe et d'essayer de gagner le titre», a-t-il assuré

En plus de l’arrivée de Medina, le NYCFC a été renforcé à l’intersaison par le recrutement de l’international suédois Anton Tinnerholm et s’appuie sur des valeurs sûres comme l’attaquant espagnol David Villa, capitaine de l’équipe à 36 ans.

«L’équipe est de plus en plus compétitive, s’est réjoui Vieira. On est plus stables, en attaque comme en défense. C’est un point positif.»

En observateur avisé de la MLS, il voit «le niveau de la MLS se rapprocher de celui des championnats européens».

«Il y a un nombre impressionnant de joueurs qui veulent venir ici, et notamment des jeunes joueurs. C’est très bien pour la MLS. Ça montre que ce championnat est de plus en plus compétitif. Quand on regarde les résultats des matches entre les clubs de MLS et ceux du championnat mexicain, on voit bien que la MLS évolue à un niveau supérieur», a-t-il conclu.