Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Canadiens

Les 10 meilleurs espoirs des Canadiens

Vincent Duquette / TVA Sports

Publié | Mis à jour

Dans un peu moins d’un mois, les joueurs des Canadiens disputeront le dernier match de leur saison 2017-2018. Et ils ne seront vraisemblablement pas de la danse du printemps dans la LNH.

Le moment est donc bien choisi pour diriger notre attention vers les espoirs de l’équipe.

À première vue, le bassin d’espoirs du Tricolore est plutôt mince. Il se retrouve possiblement dans le deuxième tiers de la LNH à ce point de vue. Une situation qui pourrait changer drastiquement lors de la prochaine séance de sélection puisque le CH pourra compter sur un choix dans le top 10, en plus de quatre choix de deuxième tour.

Concentrons-nous sur les joueurs qui se retrouvent actuellement sur la liste de protection des Canadiens. Voici les 10 meilleurs :

10. William Bitten, AD/C

Âge : 19 ans
Taille : 5 pi 11 po
Poids : 180 lb
Lance de la droite
Statistiques : 59 pj, 19 b, 42 p = 61 pts (Hamilton, OHL)
Choix de 3e tour en 2016 (70e au total)

Ce petit attaquant est un genre d’hybride entre Brandan Gallagher et Paul Byron. Il possède un moteur qui n’arrête jamais et ne recule devant rien malgré sa petite stature. Davantage un passeur plutôt qu’un marqueur, il aime s’aventurer dans les zones dangereuses afin de créer de l’espace pour ses coéquipiers.

Bitten est perçu comme un attaquant qui occupera une place au sein d'un troisième trio, mais qui est capable de donner un coup de main sur les deux premières unités en cas de besoin.

9. Scott Walford, D

Âge : 19 ans
Taille : 6 pi 2 po
Poids : 190 lb
Lance de la gauche
Statistiques : 66 pj, 2 b, 29 p = 31 pts (Victoria, WHL)
Choix de 3e tour en 2017 (68e au total)

Walford est le type de défenseur que les entraîneurs adorent. Il est fiable, ne commet presque jamais d’erreur et peut occuper plusieurs rôles à la fois. Sa spécialité? Contrer les meilleurs éléments de l’équipe adverse.

Sa production offensive nous laisse peut-être sur notre appétit, d’autant plus qu’elle n’a pas progressé depuis la saison dernière, mais sachez que les Royals de Victoria emploient cinq attaquants sur l’avantage numérique.

S’il atteint son plein potentiel, Walford pourrait devenir un défenseur no. 5 dans la LNH.

8. Joni Ikonen, C/AD

Âge : 18 ans
Taille : 5 pi 11 po
Poids : 182 lb
Lance de la droite
Statistiques : 51 pj, 4 b, 10 p = 14 pts (KalPa, SM-Liiga)
Choix de 2e tour en 2017 (58e au total)

Même s’il connaît une saison en deçà des attentes, il ne faut pas perdre espoir dans le cas d’Ikonen. Le talent est clairement là, mais il a fallu qu’il s’adapte aux rigueurs du hockey professionnel, lui qui dispute actuellement une première saison contre des hommes.

Le joueur de centre finlandais impressionne avec son sens du jeu développé ainsi que sa capacité à anticiper les gestes de l’adversaire. Son coup de patin n’est pas une force, mais il ne s’agit pas non plus d’une lacune dans son cas.

Il doit cependant prendre beaucoup de masse musculaire puisque les joueurs adverses ont beaucoup trop de facilité à lui soutirer la rondelle lors de batailles à un contre un.

7. Josh Brook, D

Âge : 18 ans
Taille : 6 pi 1 po
Poids : 192 lb
Lance de la droite
Statistiques : 39 pj, 3 b, 27 p = 30 pts (Moose Jaw, WHL)
Choix de 2e tour en 2017 (56e au total)

Un défenseur mobile qui adore transporter la rondelle, Brook est tout feu tout flamme depuis qu’il a effectué un retour au jeu après avoir manqué la première moitié de la saison pour cause de blessure.

Même s’il a disputé une vingtaine de rencontres de moins que ses adversaires, il occupe le quatrième rang de la WHL au chapitre des plus et moins avec un différentiel de +49.

Grâce à sa mobilité et à sa vision du jeu, Brook pourrait devenir un défenseur no3 dans la LNH.

6. Charlie Lindgren, G

Âge : 24 ans
Taille : 6 pi 1 po
Poids : 182 lb
Attrape de la droite
Statistiques : 12 pj, moy. 2,78, % 0,914 (Montréal, LNH)
Joueur autonome

Lindgren obtient actuellement une chance en or de se faire valoir avec le Tricolore et le poste de gardien substitut en vue de la saison prochaine devrait lui revenir.

Même si ses statistiques dans la Ligue américaine ne sont pas sensationnelles – plusieurs facteurs sont en cause -, il a bien fait lorsqu’il a eu à défendre la cage du CH.

Un gardien athlétique qui prône un style peu orthodoxe, Lindgren devrait obtenir une chance de devenir gardien no. 1 dans la LNH, mais il serait surprenant que ce soit à Montréal en raison de la présence de vous-savez-qui.

5. Jake Evans, C

Âge : 21 ans
Taille : 6 pi
Poids : 188 lb
Lance de la droite
Statistiques : 34 pj, 11 b, 27 p = 38 pts (Notre Dame, NCAA)
Choix de 7e tour en 2014 (207e au total)

Choix de septième tour au repêchage de 2014, Evans continue année après année à démontrer qu’il est bien meilleur que son rang de sélection. Un joueur de centre efficace dans les trois zones et l'un des meilleurs de la NCAA dans le cercle des mises au jeu, Evans porte une attention particulière aux détails.

S’il est en mesure d’améliorer son coup de patin et d’augmenter sa masse musculaire, Evans pourrait occuper un rôle sur un trio défensif dans la LNH, tout en étant capable de contribuer offensivement à l’occasion en raison de son intelligence et de sa vision du jeu.

4. Cayden Primeau, G

Âge : 18 ans
Taille : 6 pi 4 po
Poids : 188 lb
Attrape de la gauche
Statistiques : 30 pj, moy. 1,85, % 0,933 (Northeastern, NCAA)
Choix de 7e tour en 2017 (199e au total)

Ce que Primeau a accompli à sa première année dans les rangs universitaires américains est plutôt exceptionnel. Confiné au rôle de substitut en début de saison, Primeau a profité d’une blessure à son coéquipier pour lui ravir son poste.

Il a remporté 17 de ses 28 départs, bloquant au passage plus de 93 % des rondelles dirigées vers lui. Ses qualités athlétiques et son positionnement quasi parfait lui permettent d'être toujours en contrôle de la situation devant son filet.

Il devrait logiquement être le gardien d'office de l'équipe américaine lors du prochaine Championnat mondial junior.

3. Nikita Scherbak, AD

Âge : 22 ans
Taille : 6 pi 2 po
Poids : 192 lb
Lance de la gauche
Statistiques : 26 pj, 7 b, 23 p = 30 pts (Laval, LAH)
Choix de 1er tour en 2014 (26e au total)

Le premier choix de l’équipe à la séance de sélection de 2014 semble avoir «tourné le coin», pour emprunter une expression populaire chez les anglos. Il semble avoir pris énormément de maturité cette année après avoir été retranché lors du camp de l’équipe en début de saison.

Un joueur qui décroche les mâchoires lorsqu'il a la rondelle sur sa palette, il a montré de belles choses depuis son rappel avec le Tricolore. En territoire offensif, il est en mesure de créer des chances de marquer à chacune de ses présences sur la glace. Son jeu défensif n’est pas encore à point, mais son implication est beaucoup plus soutenu que par le passé.

L’an prochain, il devrait avoir un poste à temps plein avec l’équipe.

2. Noah Juulsen, D

Âge : 20 ans
Taille : 6 pi 2 po
Poids : 185 lb
Lance de la droite
Statistiques : 31 pj, 1 b, 5 p = 6 pts (Laval, LAH)
Choix de 1er tour en 2015 (26e au total)

Mobile, physique et calme avec la rondelle, Juulsen a déjà l’étoffe d’un vétéran malgré ses 20 ans. Son style de jeu méthodique axé sur le positionnement fait en sorte qu’il a rarement besoin de puiser dans ses réserves pour compléter une présence sur la glace.

Est-ce qu’il a ce qu’il faut pour devenir un défenseur offensif dans la LNH? Il s’agit de LA question à se poser dans son cas. S’il réussit à développer sa touche offensive sans négliger son jeu défensif déjà bien avancé pour son âge, il pourrait devenir un solide défenseur no. 3 dans la LNH.

1. Ryan Poehling, C

Âge : 19 ans
Taille : 6 pi 2 po
Poids : 195 lb
Lance de la gauche
Statistiques : 30 pj, 12 b, 19 p = 29 pts (St. Cloud State, NCAA)
Choix de 1er tour en 2017 (25e au total)

Parmi tous les joueurs de moins de 19 ans dans la NCAA, un seul joueur a obtenu plus de points que Poehling cette année. Sa moyenne de point par match (0,97) le place cependant au haut de la liste, devant des joueurs comme Brady Tkachuk et Josh Norris. Et ce, malgré le fait qu’il devait affronter soir après soir les meilleurs trios adverses.

Un joueur de centre qui peut se targuer d’être l’un des plus efficaces sur 200 pieds en raison de son Q.I. hockey élevé, Poehling est un excellent passeur qui voit très bien le jeu se dessiner devant lui.

Si tout se passe bien dans son cas, il pourrait devenir un excellent joueur de centre no. 2 dans la LNH qui doit régulièrement affronter les meilleurs de sa profession tout en contribuant de manière soutenue à l’attaque.

 

Les cinq prochains

Lukas Vejdemo, C – Un joueur de centre qui possède beaucoup plus d’habiletés qu’on peut le penser et qui se développe de manière constante au sein de l'une des meilleures ligues professionnelles d’Europe.

Brett Lernout, D – Un défenseur au gabarit imposant qui aime le jeu physique, Lernout doit prouver qu’il peut suivre le rythme de la LNH pour passer au prochain niveau.

Daniel Audette, C/AG – Mine de rien, Audette est en voie de réaliser une deuxième saison de suite de plus de 30 points dans la Ligue américaine.

Cale Fleury, D – Un défenseur mobile possédant un excellent lancer frappé de la pointe, Fleury pourrait faire le saut chez les professionnels dès la saison prochaine.

Michael McNiven, G – Même si ses statistiques ne sont pas reluisantes à sa première année chez les pros, McNiven demeure un très bon espoir à sa position dans l’organigramme du CH.

La carte cachée

Jarret Tyszka, D - Reconnu avant tout pour son jeu en territoire ennemi, Tyszka doit continuer à corriger certaines lacunes qui lui collent à la peau lorsqu’il doit défendre son territoire. S’il poursuit sa progression à ce niveau et qu’il continue de démontrer de belles aptitudes en possession de rondelle, il pourrait devenir un (autre) choix de cinquième ronde payant pour le Tricolore.

 


La liste complète :

Jeremiah Addison
Daniel Audette
William Bitten
Markus Eisenschmid
Jake Evans
Jérémy Grégoire
Joni Ikonen
Michael Pezzetta
Ryan Poehling
Kerby Rychel
Nikita Scherbak
Lukas Vejdemo
Antoine Waked
 
Simon Bourque
Josh Brook
Cale Fleury
Arvid Henrikson
Noah Juulsen
Nikolas Koberstein
Brett Lernout
Tom Parisi
Casey Staum
Jarret Tyszka
Rinat Valiev
Scott Walford
 
Zachary Fucale
Hayden Hawkey
Charlie Lindgren
Michael McNiven
Cayden Primeau
 
*Pour être considéré comme un espoir, le joueur doit avoir joué moins de 40 matchs dans la LNH