Canadiens

L'attaque des Canadiens en 2018-2019

Publié | Mis à jour

Nos experts ont imaginé à quoi pourrait ressembler l’attaque des Canadiens la saison prochaine et c’est toujours la même rengaine : il y a un manque à combler au centre.

Si bien que Félix Séguin croit que Marc Bergevin doit inclure dans ses emplettes pas un, mais deux joueurs de centre offensifs.

«Phillip Danault, dans un monde idéal, doit se retrouver au centre du troisième trio de cette formation», a expliqué Séguin à l’émission #LavoieDubé, vendredi.  

De l’avis de ce dernier, Tomas Plekanec a peut-être été forcé à chausser de trop grandes pointures avec les Canadiens et il faut éviter que le scénario se reproduise.

«Souviens-toi de ce que Claude Julien a dit il y a quelques jours. Il a comparé Danault à Tomas Plekanec. C’est une comparaison qui est valable, mais trop longtemps Plekanec a été le deuxième joueur de centre de cette équipe et il y a eu des problèmes avec ça.»  

Si Dany Dubé a acquiescé, rappelant même que le Tchèque a déjà comblé le rôle de centre de premier trio, il sait pertinemment que Marc Bergevin aura déjà fort à faire pour obtenir ne serait-ce qu'un attaquant de premier plan. 

«Si le Canadien devient une équipe qui frappe à la porte pour aller loin en séries, il faudrait qu’on ait deux joueurs de centre qui génèrent de l’offensive pour rivaliser avec le Lightning, par exemple. Mais on va commencer par en trouver un!» 

L'ancien entraîneur considérerait l'idée d'employer Galchenyuk au centre si Pacioretty ne change pas d'adresse, mais le départ de ce dernier ferait probablement de «Chucky» le premier ailier gauche de la formation. 

Pacioretty, dans l'éventualité où il demeurerait à Montréal, pourrait évoluer avec Brendan Gallagher et un joueur de centre dont l'identité est à déterminer. 

Voyez les projections de nos experts dans la vidéo ci-dessus.