Tennis

Indian Wells: Milos, «Shapo» et... les autres

Publié | Mis à jour

Milos Raonic et Denis Shapovalov sont les deux seuls Canadiens à être déjà inscrits dans le tableau principal du tournoi d’Indian Wells, en Californie. Mais ils pourraient être rejoints par un ou plusieurs des trois autres représentants de l’Unifolié d’ici 24 ou 48 heures. Qui sait?

Milos Raonic, 38e joueur mondial, sera la 32e tête de série de l’événement. Il a obtenu un passe-droit pour le premier tour et, au deuxième, il se retrouvera face au vainqueur d’un duel de joueurs issus des qualifications. Quant à Shapovalov, 44e au classement de l’ATP, il affrontera aussi un qualifié pour amorcer cet important tournoi Masters 1000.

Cela étant dit, se pourrait-il que Raonic et «Shapo» aient à se battre d’entrée contre un compatriote? Il faudra voir si Vasek Pospisil, Peter Polansky ou Félix Auger-Aliassime seront parmi les athlètes qui sortiront de ces qualifications pour trouver une niche dans le tableau principal.

Auger-Aliassime a franchi une première étape en disposant de l’Américain Bjorn Fratangelo, 11e favori, 6-4 et 6-4, au tour initial de ces qualifications. Il jouera son deuxième match mercredi, face au Slovaque Norbert Gombos.

De son côté, Peter Polansky a eu le meilleur sur le Salvadorien Marcelo Arevalo, 7-5 et 6-3. Il sera ensuite confronté à l’Italien Matteo Berrettini.

Quant à Vasek Pospisil, première tête de série des qualifications, il a lui aussi remporté son premier match, 6-0 et 7-6 (3) face à l’Américain Brandon Nakashima. Pospisil évoluera face à l’Espagnol Adrian Menendez-Maceiras au deuxième tour.

Roger et... les autres

Revenons maintenant à ce tableau principal où, outre Roger Federer, première tête de série et champion en titre, le groupe des favoris ne compte plus les mêmes bonnes vieilles têtes d’affiche d’antan.

Parmi les absents, on retrouve les Rafael Nadal, Novak Djokovic, Stan Wawrinka et Andy Murray, pour ne nommer que ceux-là.

Ce seront plutôt les Marin Cilic (2e), Grigor Dimitrov (3e), Alexander Zverev (4e), Dominic Thiem (5e) et Juan Martin Del Potro (6e) qui formeront l’opposition principale au champion en titre.

Les absents cités précédemment ouvrent donc les tableaux à la relève. Toutefois, il faut l’avouer, ce tournoi et l’autre important événement américain formant le «Sunshine Double», à Miami, demeureront des compétitions où le métronome suisse partira favori pour répéter le balayage de 2017.