Impact

Impact: trop peu, trop tard

Publié | Mis à jour

On savait que la saison 2018 de l’Impact de Montréal ne serait pas nécessairement facile et le premier match de la saison nous l’a vite rappelé avec une défaite de 2-1 face aux Whitecaps de Vancouver devant une salle comble de 27 837 spectateurs à BC Place, dimanche soir.

À VOIR : Sommaire | Mancosu marque le premier but de la saison de l'Impact

Alphonso Davies, qui n’a que 17 ans, a passé la soirée à s’amuser sur le flanc droit et a préparé le but de Kei Kamara (63e minute) sur un superbe centre dévié de la tête pour ensuite marquer son premier but en carrière dans la Major League Soccer (MLS) à la 70e minute grâce à une passe de Cristian Techera qui a pris la défense à contre-pied.

Pendant ce temps, le Bleu-Blanc-Noir a été très timide en attaque en première demie avant de se réveiller au retour de la pause. Les deux buts de Vancouver l’ont ébranlé, mais la troupe de Rémi Garde n’a jamais cessé de se battre.

Matteo Mancosu, qui a raté quelques occasions tout au long du match, a finalement brisé la glace à la 81e minute en marquant de la tête. Il avait le but égalisateur au bout du pied quatre minutes plus tard, mais a raté la cible malgré une passe sublime de Daniel Lovitz, qui a disputé un très bon match.

«On y a cru»

L’Impact a connu une première demie plutôt stérile sur le plan offensif, mais a bien amorcé la seconde avant d’accorder deux buts aux Whitecaps et ces buts ont fait mal, selon Garde.

«On y a cru jusqu’au but et au début de la deuxième mi-temps où on est bien rentrés dans le match et on a eu un temps fort, ça aurait été bien qu’on marque à ce moment-là.»

«On a encaissé le premier but, on s’est un peu dilapidé et on n’a pas donné les bonnes réponses et le deuxième a été un peu bizarre, on a un peu tardé à défendre sur le centre.»

Cela dit, son équipe n’a pas baissé les bras malgré les deux coups durs.

«Malgré tout, on est bien revenus parce qu’on a fait une bonne fin de match. Mais dans l’ensemble, même si on s’est bien battu, ce n’était pas suffisant.»

«J’ai aimé la réaction de mon équipe, elle a peut-être été tardive, mais c’est un premier match alors on va construire sur ce qui a été bien fait et tenter de corriger les erreurs.»

Défaite de l'Impact à Vancouver : les premières impressions de Rémi Garde - TVA Sports

Flanc droit déchiré

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Davies a causé des maux de tête au flanc droit de l’Impact.

Efficace pendant les matchs préparatoires, le duo formé de Raheem Edwards et Michael Petrasso en a eu plein les bras face à l’adolescent des Whitecaps.

De fait, la majorité des attaques vancouvéroises ont passé par ce couloir pendant la première demie.

Le flanc droit a été complètement déchiré par Davies qui s’en est donné à cœur joie.

Et même si l’Impact a bien tenu les locaux en respect pendant la première heure de jeu avec un bloc défensif relativement opaque, la digue a fini par lâcher.

«On a été en difficulté sur les côtés et notamment sur ce côté-là d’où est venu le centre du premier but», a convenu Garde.

L’Impact devait rentrer à Montréal sur un vol de nuit et avoir congé lundi. Il amorcera mardi la préparation pour son prochain match qui sera disputé face au Crew, à Columbus, samedi.