Roger Federer

Photo : Roger Federer Crédit : AFP

Tennis

Roger Federer se rapproche un peu plus du trône

AFP 

Publié | Mis à jour

Roger Federer a lancé au pas de course sa quête de la première place mondiale à Rotterdam face au Belge Ruben Bemelmans, balayé en deux petits sets (6-1, 6-2) et 46 minutes mercredi.

Lauréat d'un vingtième trophée majeur en Australie en janvier, le maestro helvète espère maintenant faire tomber le record de l'Américain Andre Agassi devenu en 2003, à tout juste 33 ans, le plus vieux N.1 mondial de l'histoire.

À 36 ans et six mois, Federer a l'occasion de le surpasser s'il rallie le dernier carré de l'ATP 500 de Rotterdam, tournoi qui n'était à l'origine pas inscrit à son agenda.

Mais il a modifié ses plans afin de combler l'écart - 155 points - le séparant du roi Rafael Nadal, qui soigne actuellement une blessure à une cuisse, et de remonter au sommet de la hiérarchie du tennis pour la première fois depuis 2012.

Pour cette entrée en matière face au gaucher Bemelmans, 116e mondial issu des qualifications, Federer s'est montré intraitable.

Sur son service, il n'a ainsi laissé que quatre points à son adversaire. Il n'a plus que deux matches à gagner pour parvenir à ses fins.

Duel potentiel contre Wawrinka 

Le chemin vers la première place s'annonçait un peu plus dur au début avec un duel potentiel contre son compatriote Stan Wawrinka lors des quarts de finale.

Mais le Vaudois, qui peine à retrouver son meilleur niveau après deux opérations du genou gauche l'an passé, a chuté d'entrée contre le 259e mondial, le Néerlandais Tallon Griekspoor (4-6, 6-3, 6-2), mardi.

Avant de penser aux quarts de finale, Federer devra écarter jeudi l'Allemand Philipp Kohlschreiber (36e) qui a renversé le Russe Karen Khachanov (3-6, 7-6 (7/1), 7-6 (7/5)).

Le Bulgare Grigor Dimitrov, que Federer ne peut croiser qu'en finale, a dû s'employer pour écarter Yuichi Sugita (6-4, 7-6 (7/5)). Le Japonais avait le second set en main jusqu'à 4-2 en sa faveur avant d'être rattrapé par le lauréat du dernier Masters.

Un choc alléchant se profile déjà lors des quarts de finale entre le Tchèque Tomas Berdych, lauréat du tournoi en 2014, et le Belge David Goffin, finaliste sortant. Le premier a été impitoyable avec le Serbe Viktor Troicki (6-1, 6-2). Le second n'a laissé qu'un jeu de plus au serveur-volleyeur espagnol Feliciano Lopez (6-1, 6-3).