Crunch c. Rocket

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Le Rocket sauvé par son désavantage numérique

Publié | Mis à jour

Le Rocket de Laval a marqué deux fois en désavantage numérique et l’a emporté par la marque de 3-2 contre les Senators de Belleville, mercredi à la Place Bell.

Le club-école du Canadien compte maintenant 10 réussites avec un homme en moins cette saison, ce qui lui a permis de rejoindre le Crunch de Syracuse au premier rang de la Ligue américaine de hockey (LAH) dans cette catégorie.

En l’emportant contre Belleville, le Rocket a pris seul le cinquième rang de la section Nord. Avant la partie, les deux rivaux étaient à égalité à 44 points.

Jérémy Grégoire a d’abord fait mouche avec 40 secondes à faire au premier vingt, alors que Daniel Audette était au cachot.

Audette a aussi touché la cible en infériorité numérique, à mi-chemin en deuxième période.

Kyle Baun a été l’autre buteur du Rocket. Le Québécois Luc-Olivier Blain a obtenu une mention d’aide sur le jeu. Il s’agissait de son premier point en carrière dans la LAH.

Jack Rodewald et Gabriel Gagné ont donné la réplique pour la formation affiliée aux Sénateurs d’Ottawa.

Charlie Lindgren, qui a signé une prolongation de contrat de trois ans à un volet avec le Tricolore mardi, a été solide pendant la rencontre. Celui qui devrait normalement être le substitut de Carey Price la saison prochaine a réalisé 25 arrêts dans la victoire.

De l’autre côté de la patinoire, Danny Taylor a failli trois fois sur 27 tirs.

Le Rocket accueillera les Bears de Hershey, vendredi. Les Senators recevront la visite des Marlies de Toronto le même soir.