Boxe

Simon Kean : mission accomplie

Simon Kean : mission accomplie

Bernard Barré

Publié 12 février
Mis à jour 12 février

Quand le géant de la Mauricie (13-0-0, 12Kos) a mis les bottines sur le ring, samedi soir dernier, le danger était bien présent. Alexis Santos (18-3-0,15Kos), son adversaire, était rempli de mauvaises intentions.

Arrogant dès son arrivée en terre québécoise, il était convaincu de faire la première tache sur le dossier de Kean.

Celui qui a participé aux Jeux de Londres en 2012 avait beaucoup de pression sur ses larges épaules. Une foule impressionnante pour un combat en région, plusieurs médias aux aguets et un adversaire venu le couper en deux. Santos était sans aucun doute le défi le plus important depuis le début de sa carrière. Agressif, ce dernier a tenté autant comme autant de s’approcher de Kean, sans réussir. Et ce qui devait arriver arriva. Quelques chutes au tapis, puis l’écrasement fatal.

La suite pour Simon Kean devrait être intéressante.

Steven Butler, qui a frappé à la vitesse de l’éclair et Mathieu Germain, qui a été impressionnant, méritent aussi de belles étoiles dans leurs cahiers. D’ailleurs, Kim Clavel et tous les boxeurs locaux sont sortis du ring avec des fiches améliorées. Un succès sur toute la ligne. Le président des Cataractes de Shawinigan, Roger Lavergne, n’en finissait plus de sourire et de serrer des mains. Sa collaboration avec les gens d’Eye of the Tiger Management lui donne surement le goût de recommencer.

Jeudi, le Casino de Montréal

Steve «the Boss» Bossé est maintenant le combattant sur qui les amateurs comptent pour en mettre plein la vue. Son transfert des arts martiaux mixtes à la boxe professionnelle sera-t-il un succès ? Une chose est certaine, ça va cogner dur et rapidement dans le combat face au Bolivien Julio Cuellar Cabrera (12-6-0,11Kos). Un endroit à éviter pour les cardiaques.

La charmante et performante Marie-Ève Dicaire (10-0-0), quant à elle, voudra installer la précieuse ceinture NABF sur son épaule à la fin du duel de 10 rounds. Un pas de plus vers un titre mondial?

Quatre autres combats complèteront la soirée qui s’annonce riche en couleurs, dont celui impliquant le talentueux Trifluvien Michael Zewski. Quelle semaine!