Boxe

Butler se battra en finale en mars

Publié | Mis à jour

Au lendemain d’un gala de boxe lors duquel ses poulains ont triomphé à Shawinigan, le promoteur Camille Estephan était un homme heureux.

Écoutez les commentaires de Camille Estephan dans la vidéo, ci-dessus.

Simon Kean, Steven Butler, Mathieu Germain, Vincent Thibeault et Kim Clavel ont tous quitté le Centre Gervais Auto avec des victoires à leurs fiches.

«Ce matin je me suis réveillé et je me suis ‘dit’ ce n’est pas un rêve. Ce fut une soirée parfaite», s’est exclamé le patron d’Eye of the Tiger Management lors d’une entrevue avec TVA Sports.

Butler a fait belle figure, samedi, en passant le K.-O. au Mexicain Uriel Gonzalez à 1:23 du premier round à l’aide d’une puissante droite.

Il s’agit de la quatrième victoire consécutive de «Bang Bang» par K.-O, dénouement qu’il a lui-même prédit 24 heures plus tôt.

«Après la pesée, il m’a dit ‘je vais me synchroniser pour lui donner une bonne droite au premier round et il ne se relèvera pas’.»

La performance de Butler (22-1-1, 19 K.-O.) a non seulement fait écarquiller les yeux, elle lui a possiblement ouvert des portes.

«On n’est pas loin d’un combat à HBO. Ils le connaissent et ils le suivent. Contre Francis Lafrenière, ce serait un beau combat.»

Estephan a aussi avancé qu'il annoncera prochainement la tenue d'un gala en mars, lors duquel Butler se battra en finale.

«Ce sera croustillant et électrisant!», assure-t-il.

Germain aspirant obligatoire

Germain (13-0-0, 7 K.-O.) a fait les frais du premier combat de la carte principale et il n’a pas déçu.

Le super-léger montréalais a signé une victoire par arrêt de l’arbitre au huitième round contre l’Albertain Cam O’Connell (16-2-1, 10 K.-O.), le plus important défi de sa carrière jusqu’ici.                                                                

Il devient maintenant aspirant à la ceinture du Commonwealth.

Les Anglais Jason Easton (11-0-0) et Glenn Foot (21-3-0) se disputeront ce titre vacant le 3 mars prochain à Glasgow.

Un peu de repos pour Kean

Kean est demeuré invaincu en 13 combats, l’emportant par K.O. au huitième round contre l’Américain Alexis Santos.

Après une semaine de vacances, le poids lourd trifluvien reprendra l’entraînement pour possiblement affronter un top 20, voire un top 15.

«Il a saisi l’opportunité. Il faut briller quand ça compte. Il est sorti au bon moment», a noté Estephan.