Qu'est-ce t'Andy?

Ils jouent dans une ligue de hockey sur table depuis... 38 ans!

Ils jouent dans une ligue de hockey sur table depuis... 38 ans!

Andy Mailly-Pressoir

Publié 26 janvier
Mis à jour 26 janvier
19h30, dans un sous-sol du quartier Villeray. 
 
Coup de sifflet! 
 
C’est l’heure. Les «Tracteurs» s’apprêtent à affronter «Freeland». Bienvenue aux matchs du mercredi de la Ligue majeure de hockey sur table.  
 
«C’est un show, un spectacle. C’est huit gars, huit joueurs qui ont du fun, qui s’affrontent, qui ne se prennent pas du tout au sérieux, mais qui jouent très sérieusement», raconte Vincent Grou, alias Calvin Drildo. 
 
La «MTHL», c’est du sérieux. Fidèles au poste, tous les mercredis soirs, on retrouve sur place un chronométreur, un statisticien, un arbitre et même un organiste! Des estrades et même un tableau indicateur ont été aménagés aux abords de la surface de jeu.
 
André «The Wall» Parenteau 
 
Comme dans toute bonne équipe sportive, chaque joueur a son surnom.
 
De «Mad Dog» à «Œil de Flétan», ces quinquagénaires maniaques de hockey sur table ne manquent pas d’imagination. Depuis maintenant 38 ans, ils retombent en enfance le temps d’une soirée. Et tout ça, c’est l’œuvre d’André.
 
Inspiré par la patinoire du vieux Forum, André Parenteau, un ex-musicien, fabriquait en 1980 sa première table de hockey après une tournée de Paul Piché. 
 
«Je fais ça comme un violoncelle ou un violon. Tout est fait à la main. J’en ai fait 14 ou 15, je ne sais plus trop», lance André. 
 
Depuis le temps, dans la MTHL, des milliers de parties ont été jouées sur les modèles d’André Parenteau, bien qu’il en existe plusieurs autres.
 
«C’est un sport ou un jeu, diront certains, qui est très populaire au Québec, indique Grou. Il y a énormément de ligues, mais il y a énormément de monde qui jouent sur des jeux différents.»
 
Le mercredi soir, c’est sacré. Non, rien ne pourrait remplacer leur petite soirée de hockey sur table. 
 
Du moins, pas depuis les 38 dernières années. 
 
Voyez le reportage dans la vidéo, ci-dessus.