Devils c. Rocket

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Hockey

Adam Cracknell mène le Rocket vers la victoire

Publié | Mis à jour

Motivé davantage alors qu’il affrontait son ancienne équipe, Adam Cracknell a marqué deux buts pour mener le Rocket de Laval vers un gain de 4-2 face au Wolf Pack d’Hartford, vendredi soir, à la Place Bell.

Cracknell n’a vraiment pas perdu de temps pour faire sentir sa présence, alors qu’il a fait bouger les cordages dès la 26e seconde de jeu. Il s’agit du but le plus rapide de l’histoire du Rocket. Le record avait également été établi par Cracknell qui avait fait bouger les cordages après seulement 28 secondes, plus tôt cette année.

L’attaquant en a rajouté un peu plus tard en première période, lors d’un désavantage numérique.

Éric Gélinas a lui aussi enfilé l’aiguille au premier tiers. Grâce à ses huit buts, il est installé au troisième rang des meilleurs buteurs parmi tous les défenseurs de la Ligue américaine.

C’est Matt Taormina qui a complété la marque, dans la victoire.

Cole Schneider et Ryan Sproul ont réduit l’écart à un seul but en deuxième période, mais les visiteurs n’ont pas été en mesure de compléter la remontée.

Dans la défaite, Peter Holland a obtenu une mention d’aide.

C’est Zachary Fucale qui défendait la cage du Rocket. Il s’agissait d’un premier départ dans la Ligue américaine depuis le 19 novembre pour l’ancien des Remparts de Québec. Il a finalement repoussé 24 des 26 tirs dirigés vers lui. Les deux buts qu’il a accordés étaient toutefois des rondelles qu’il aurait dû repousser.

À l’autre bout de la patinoire, Marek Mazanec a accordé quatre buts sur seulement 18 tirs.