Marlies c. Rocket

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens

Le Rocket flanche en première période

Publié | Mis à jour

Les Comets d’Utica ont inscrit trois buts sans réplique en première période pour prendre la mesure du Rocket au compte de 5-1, mercredi à Laval.

Il s’agit d’une troisième défaite en quatre matchs depuis le début de l’année 2018 pour le club-école du Canadien de Montréal et d’une deuxième contre la filiale des Canucks de Vancouver.

Le gardien Thatcher Demko a été l’un des principaux artisans de la victoire, repoussant 35 des 36 rondelles dirigées vers lui pour signer un 13e gain depuis le début de la saison.

Les Québécois frappent

Le premier but des visiteurs a été l’œuvre d’un trio de joueurs québécois. Marco Roy a inscrit son deuxième filet de la campagne en première période, profitant de l’aide de ses coéquipiers Guillaume Brisebois et Vincent Arseneau.

Un peu plus d’une minute plus tard, Philip Holm donnait les devants aux Comets. Adam Comrie en a ajouté à la fin de l’engagement, marquant également son deuxième de la saison.

Andrew Cherniwchan et Cole Cassels ont été les autres buteurs des vainqueurs.

La formation lavalloise avait pourtant bien entamé sa soirée en ouvrant la marque. Chris Terry a permis aux partisans réunis à la Place Bell de célébrer en faisant bouger les cordages pour une 19e fois. Nikita Scherbak et Adam Cracknell se sont faits complices.

Le gardien Michael McNiven a connu une sortie difficile, cédant cinq fois sur les 30 lancers décochés en sa direction.

Le Rocket reprendra l’action vendredi en accueillant le Wolf Pack de Hartford.