FBL-FRA-LCUP-AMIENS-PSG

Crédit : AFP

Soccer

Le PSG rejoint Monaco en demi-finales

Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

Un pénalty de Neymar (53e) et un but de la tête d'Adrien Rabiot (78e) ont permis au Paris Saint-Germain de battre Amiens 2-0 et de se qualifier pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue, mercredi soir, au stade de la Licorne.

Le PSG, quadruple tenant du trophée en titre, reste donc en lice sur les quatre tableaux avec une confortable avance en tête de la Ligue 1, un 8e de finale de Ligue des champions face au Real Madrid et un 16e de finale de Coupe de France contre Guingamp au Parc des Princes.

Amiens évoluait à dix depuis la 34e minute et l'exclusion de son gardien Regis Gurtner, pour avoir fauché Kylian Mbappé en dehors de la surface de réparation.

Mardi, Monaco, vainqueur 2-1 à Nice dans le derby de la Côte d'Azur mardi, a été le premier à atteindre le dernier carré.

 

Chelsea et Arsenal conservent leurs chances pour le retour

Chelsea, pourtant dominateur à Stamford Bridge, n'a pu venir à bout d'Arsenal (0-0), mercredi en demi-finale aller de la Coupe de la Ligue.

Comme depuis le début de la saison, les deux clubs londoniens n'ont pas réussi à se départager dans le temps réglementaire: après le Community Shield (1-1), et les 0-0 et 2-2 en championnat, voilà «Gunners» et «Blues» avec toutes leurs chances avant la demi-finale retour le 24 janvier à l'Emirates Stadium.

Après leurs paris manqués de laisser les cadres au repos durant le week-end, les deux managers avaient choisi d'aligner deux XI de départ proches de leur équipe type.

Sans Alexis Sanchez, remplaçant avant un possible transfert (vers Manchester City), ni Özil, touché à un genou, Arsène Wenger avait choisi un trio offensif composé de Welbeck et Iwobi avec Lacazette en pointe.

Sans Koscielny, ni Cech non plus, l'entraîneur alignait toutefois une équipe bien meilleure que celle de la défaite contre Nottingham Forest (D2), dimanche lors du troisième tour de la Coupe d'Angleterre (4-2).

De son côté, Antonio Conte avait fait neuf changements par rapport au XI auteur d'un match nul (0-0) contre Norwich (D2) samedi.

Le spectacle n'a pas dû ravir Wenger, qui a assisté à la rencontre depuis la tribune de presse en raison de sa suspension pour ses propos sur l'arbitrage.

À Stamford Bridge, il purgeait son deuxième match de suspension sur les trois infligés par la FA, et l'Alsacien a sans doute hâte de retourner au bord du terrain pour donner des consignes...

Les «Blues» ont en effet largement mené (21 tirs à 8) et se sont procurés les plus belles occasions, à l'image de ce retour intérieur et cette frappe de Moses bien captée par Ospina (25) ou de ces têtes à bout portant mais non cadrées de Christensen (47, 67).

En face, Lacazette est resté muet pour un huitième match de suite. Et son remplacement par Sanchez à la 66e minute n'a rien changé au destin des "Gunners" mercredi.

 

Le Real passe, Villarreal éliminé

Le Real Madrid, très remanié et freiné mercredi par Numance 2-2, s'est qualifié malgré tout pour les quarts de finale de Coupe du Roi grâce à sa large victoire 3-0 à l'aller, à l'inverse de Villarreal, surpris par Leganés (0-1, 2-1).

Grâce à un doublé de Lucas Vazquez (11e, 59e), le Real menait 2-1 au stade Santiago-Bernabeu contre son modeste adversaire de 2e division. Mais Guillermo (45e, 82e) y est aussi allé de son doublé pour arracher un nul mérité.

Ce résultat n'est pas vraiment rassurant pour le Real, qui aurait eu bien besoin d'un succès pour retrouver des couleurs après les appels à la remobilisation lancés mardi par Zidane.

Villarreal, adversaire du Real samedi en Liga, a pour sa part été éliminé contre toute attente malgré une victoire 2-1 mercredi contre Leganés, vainqueur 1-0 à l'aller et qui se qualifie en vertu des buts inscrits à l'extérieur.

C'est la première fois en 89 années d'existence que Leganés, modeste club de la banlieue sud de Madrid, atteint les quarts de finale de la Coupe du Roi. Et c'est un coup dur pour Villarreal, adversaire de Lyon en 16e de finale d'Europa League mi-février.

Dans l'autre match du début de soirée, Alavés a dompté 2-0 le modeste Formentera (D3) et continué son idylle avec la coupe nationale espagnole, dont le club basque avait atteint la finale l'an dernier.

Jeudi (21h30) au Camp Nou, le Barça, triple tenant de la Coupe du Roi, jouera de son côté son billet pour les quarts face au Celta Vigo (aller 1-1).