Jonathan Drouin

Photo : Jonathan Drouin Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens

«Les Canadiens jouent à un jeu dangereux avec Jonathan Drouin»

Publié | Mis à jour

Selon José Théodore, la stratégie utilisée par les Canadiens avec Jonathan Drouin est risquée.

«Lorsque Claude Julien dit que jouer au centre fera de Drouin un meilleur ailier le jour où il reviendra à sa position naturelle, je ne suis pas en désaccord, mais c’est un jeu dangereux. Je sens que Drouin est en train de perdre confiance», écrit-il dans sa chronique de mardi dans le Journal de Montréal.

Cette situation lui rappelle ce qu’a vécu un autre Québécois, Stéphane Robidas, avec le CH.

«Robidas était un défenseur droitier, mais il n’y avait qu’un seul défenseur gaucher dans l’équipe, se souvient Théodore. Michel Therrien avait utilisé Robidas à gauche, car il croyait qu’il était sa meilleure option. Ça n’avait pas été facile pour Stéphane.

«Le coach ou le directeur général a beau dire que dans son évaluation, il considère que le joueur n’est pas à sa position naturelle, ça ne change rien dans la tête du joueur.

«Et croyez-moi, pour un joueur, ça prend beaucoup moins de temps à perdre sa confiance qu’à la retrouver.»

«Théo» affirme que le directeur général Marc Bergevin doit régler rapidement «ce problème».

«Bergevin doit régler ce problème une fois pour toutes et le plus tôt sera le mieux. C’est plus facile de transiger à ce stade-ci de la saison qu’à la date limite des transactions, où les prix sont souvent élevés.»

Lisez ICI la chronique complète de José Théodore dans le Journal de Montréal.