Dave Morissette en Direct

Que font les joueurs du CH pendant la pause?

Publié | Mis à jour

Karl Alzner et Jonathan Drouin étaient deux joueurs qui avaient hâte à la pause de cinq jours dont profiteront des Canadiens de Montréal jusqu’à vendredi.

À lire aussi : Pas question d'abandonner chez le CH | Ceux qui n’ont rien à se reprocher

Il a été question des rendements de ces deux porte-couleurs pendant le point de presse du directeur général Marc Bergevin avant le match de dimanche contre Canucks de Vancouver.

Alzner a lui-même a obtenu un but et une aide pour conclure sa mi-saison décevante en beauté.

Faire le plein d’énergie

Les Montréalais profitent d’un repos alors qu’ils se situent à sept points d’une place en séries à la mi-saison, mais s’ils espèrent suivre la philosophie de leur DG, ils se battront pour  accéder au bal éliminatoire du printemps.

Pour revenir au travail avec la meilleure attitude possible, il est certain que les joueurs du Tricolore doivent se changer les idées et faire le plein d’énergie. Comment y parviennent-ils?

Dans le cas d’Alzner, le défenseur et sa famille se rendront à Disneyland pour se divertir et profiter de quelques jours de retrouvailles, a-t-il confié au journaliste du «Journal de Montréal», Jean-François Chaumont.

Puis Brendan Gallagher, lui, entend rester dans le confort de son salon à regarder des films et bien se reposer.

Quant à Max Pacioretty, qui n’a que 10 buts après 42 matchs, il ne devrait pas décrocher entièrement. Le capitaine possède une glace synthétique au sous-sol de sa résidence, tout comme Phillip Danault, qui se dote d’une surface gelée dans son... garage!

Salutaire pour les joueurs en difficulté

D‘après Jean-Sébastien Giguère, ancien gardien des Ducks d’Anaheim, la pause est souvent salutaire pour les joueurs qui éprouvent des difficultés ou qui ont absolument besoin de se changer les idées.

«Si on prend l’exemple des Canadiens, c’est l’enfer pour les gars dans la chambre. C’est l’enfer pour eux mentalement. Physiquement, c’est dur pour tout le monde», a-t-il laissé entendre.

«Ne pensez-vous pas que Pacioretty a besoin de décrocher présentement et d’oublier le hockey? Puis Jonathan Drouin, ne pensez-vous pas qu’il est tanné de se faire demander s’il devrait plus jouer à l’aile ou au centre?»

«C’est le fun de pouvoir faire quelque chose d’autre.»

Giguère croit toutefois que les joueurs ne doivent pas oublier leur sérieux, puisqu’ils sont après tout des athlètes professionnels et qu’ils doivent penser à garder la forme en vue de l’entraînement de vendredi, veille d’un match crucial de quatre points contre les Bruins de Boston.

Voyez les propos de Jean-Sébastien Giguère et de Jean-François Chaumont à Dave Morissette en direct dans la vidéo, ci-dessus.