Crédit : AFP

Europe

Philippe Coutinho signe en grande pompe au FC Barcelone

Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

Philippe Coutinho a signé! Le Brésilien a paraphé lundi son contrat astronomique au FC Barcelone et va devoir forcer une nature discrète pour faire oublier son compatriote Neymar au Camp Nou, où il été présenté en grande pompe.

L'ancien milieu offensif de Liverpool, devenu samedi le troisième footballeur le plus cher de l'histoire (120 millions d'euros + 40 millions de bonus selon la presse), s'est engagé jusqu'en 2023 lors d'une cérémonie dans la tribune d'honneur du stade blaugrana.

Coutinho, vêtu d'un costume sombre et d'une chemise blanche sans cravate, a ensuite posé pour les photographes aux côtés du président du Barça, Josep Maria Bartomeu.

«Je suis très heureux d'arriver ici. C'est mon rêve et j'espère répondre aux attentes sur le terrain», a timidement déclaré le joueur, conscient du poids qui pèse sur ses épaules.

Bartomeu, de son côté, a pu savourer l'arrivée du Brésilien comme une revanche personnelle après avoir été très critiqué cet été lors du départ de Neymar au Paris SG pour la somme record de 222 M EUR.

"Nous sommes heureux de pouvoir annoncer que l'une des stars du monde du football atterrit dans notre club", s'est réjoui le dirigeant.

«Cela n'a pas été facile et d'autres clubs nourrissaient un gros intérêt pour lui. Mais il avait la détermination et l'envie de venir ici. Nous voulons toujours améliorer la qualité de notre équipe et avec ce recrutement, nous faisons un grand pas de plus en ce sens», a-t-il ajouté.

Opérationnel fin janvier

Cette signature est l'aboutissement d'un long feuilleton débuté l'été dernier. Mais c'est seulement une étape dans la folle journée de Coutinho, passé auparavant entre les mains des médecins du club pour la traditionnelle visite médicale.

Comme attendu, le Brésilien, arrivé blessé, ne sera pas opérationnel immédiatement: les examens ont confirmé une blessure musculaire à la cuisse droite et le joueur, déjà forfait pour les deux premiers matchs de Liverpool en 2018, sera indisponible «environ 20 jours», soit jusqu'à la fin janvier.

Les supporteurs catalans devront donc patienter un peu pour voir le milieu offensif (25 ans) en action. Ses débuts pourraient se produire le 28 janvier contre le Deportivo Alavés en Championnat d'Espagne au Camp Nou.

En attendant, les gradins du Camp Nou se sont remplis de supporters accourus pour voir la recrue. Et ils ont scandé "Coutinho, Coutinho" lorsque le joueur est enfin apparu sur la pelouse revêtu du mythique maillot blaugrana, sans numéro pour l'instant, alors qu'ils avaient crié "Bartomeu démission" quelques mois plus tôt pour la présentation d'Ousmane Dembélé.

"J'avais un petit faible pour Neymar. Je le préfère à Coutinho", a déclaré à l'AFP Adria Ribot, un étudiant de 18 ans présent au stade. "Mais c'est une belle recrue, un joueur d'avenir, qui apportera beaucoup en attaque."

Défi de taille

Le défi est de taille pour Coutinho, car ce milieu de poche (1,71 m) a changé de dimension en rejoignant la Catalogne. Le voilà propulsé sur le podium mondial des footballeurs les plus onéreux, derrière deux joueurs du Paris SG: le Français Kylian Mbappé (180 M EUR) et, précisément, Neymar (222 M EUR).

Désormais, Coutinho doit forcer sa timidité naturelle. Et la pression s'annonce lourde sur les épaules de l'international brésilien (32 sélections), contraint de justifier le prix astronomique de son transfert et de s'inscrire dans la lignée des grands attaquants brésiliens ayant brillé au Barça: Romario, Rivaldo, Ronaldinho, Neymar...

Le Camp Nou, le natif de Rio de Janeiro connaît déjà pour y avoir joué lorsqu'il était prêté une demi-saison à l'Espanyol, l'autre club de Barcelone. Il s'y était incliné 4-0, la faute à un quadruplé de la star Lionel Messi.

L'adaptation de Coutinho pourrait être facilitée car il connaît déjà l'international brésilien Paulinho et a côtoyé à Liverpool Luis Suarez, le meilleur complice de Messi dans le vestiaire.

Dès que Philippe Coutinho sera sur pied, ce sera à l'entraîneur Ernesto Valverde de parvenir à intégrer ce milieu offensif polyvalent dans une équipe en pleine euphorie, invaincue et solidement installée en tête de la Liga. Un problème de riche, après un transfert à prix d'or.