Crédit : AFP

LCF

«Johhny Football» lance un ultimatum aux Tiger-Cats

Publié | Mis à jour

Vingt-quatre heures après avoir confirmé qu’ils ont fait une offre au camp de Johnny Manziel, les Tiger-Cats de Hamilton ont reçu un ultimatum de la part de l’agent du quart-arrière.

Dans une longue déclaration écrite, Erik Burkhardt, le représentant de l’ex-pivot des Browns de Cleveland, a indiqué que les Ti-Cats ont jusqu’au 31 janvier pour mettre son client sous contrat.

Manziel a récemment rencontré le directeur général de la formation canadienne Kent Austin et l’entraîneur-chef June Jones, au Texas, un entretien que l’agent a qualifié de «très positif». Il a été question d’explorer au moins un scénario de transaction avec une équipe rivale de la Ligue canadienne, mais le produit de l’Université Texas A&M s’est ravisé.

«En raison des liens tissés avec le coach Jones et le DG Kent Austin, nous avons décidé de négocier seulement qu’avec Hamiton. Nous leur avons donné jusqu’au 31 janvier pour structurer un contrat équitable qui lui permettrait de devenir leur quart», a précisé Burkhardt.

«Afin de démontrer au public à quel point Johnny considère [le saut dans la LCF], nous entendons par «équitable» le salaire qui a été versé au quart-arrière au cours des années récentes, même s’il n’a pas eu beaucoup de succès sur le terrain.»

Si les deux parties sont incapables d’en venir à une entente, Manziel et son agent «se tourneront vers plusieurs autres options professionnelles qui s’offrent à eux».

À la fin de mois de décembre, le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie, s’était dit ouvert à autoriser une entente entre le quart au passé trouble, qui est maintenant âgé de 25 ans, et les Tiger-Cats.

Des problèmes de comportement ont miné la carrière de Manziel dans la NFL. L’ancien des Aggies de l’Université Texas A&M a été libéré par les Browns en mars 2016.