Wild Card Round - Carolina Panthers v New Orleans Saints

Crédit : AFP

NFL

Les Saints parviennent à se débarrasser des Panthers

Publié | Mis à jour

Drew Brees a connu une excellente soirée de travail pour permettre aux Saints de venir à bout des Panthers de la Caroline par la marque de 31-26, dimanche, à La Nouvelle-Orléans.

Le parcours en éliminatoire des Panthers aura donc été de courte durée, tandis que les Saints se rendront à Minneapolis la semaine prochaine pour y affronter les Vikings qui ont bénéficié d’un laissez-passer pour la première ronde.

Le pivot de l’offensive des favoris de la foule a offert une performance frôlant la perfection. Au final, il a complété 23 de ses 33 tentatives de passes pour des gains de 376 verges, deux majeurs et une interception qui est survenue en fin de match.

Dès le premier quart, le vétéran a connecté avec Ted Ginn sur 80 verges pour le majeur. Ce jeu est devenu le plus long réalisé par l’attaque des Saints depuis le début de la saison.

Cette année, les porteurs de ballon Mark Ingram et Alvin Kamara ont habitué les partisans à des performances remarquables. Les deux joueurs ont été plus discrets cette fois. Au total, ils ont porté le ballon à 19 reprises et ont franchi seulement 45 verges.

Cam Newton fidèle à ses habitudes

Du côté des Panthers, la production offensive de l’équipe passe par le brio du quart-arrière Cam Newton. Le joueur de 28 ans a bien fait, mais n’a pas été en mesure de mener les siens jusqu’à la victoire.

Il a réussi 24 de ses 40 relais pour 349 verges et deux majeurs. Il a également amassé 37 verges en huit courses.

Lors du quatrième quart, il a toutefois dû quitter le match quelques instants, après avoir été lourdement projeté au sol par David Onyemata. Il est toutefois revenu au jeu et est même parvenu à compléter un jeu de 56 verges avec Christian McCaffrey pour ajouter six points au tableau indicateur. Les visiteurs ont tenté de compléter la remontée dans les derniers instants du duel, mais Newton a été victime d’un sac du quart qui a mis fin aux espoirs des siens.

Le botteur Graham Gano a également contribué en réussissant quatre de ses cinq tentatives de placement, dont un sur 58 verges. Il s’agit du plus long placement dans l’histoire des éliminatoires de la NFL, à égalité avec celui qu’avait réussi Pete Stoyanovich avec les Dolphins de Miami, en 1990. Gano avait pourtant raté sa première tentative sur seulement 25 verges.