SPO-BKO-BKN-GOLDEN-STATE-WARRIORS-V-DALLAS-MAVERICKS

Crédit : AFP

NBA

Les Warriors auront les Rockets à l’œil

Publié | Mis à jour

Les Warriors de Golden State ont beau être les champions en titre de la NBA et avoir défait les Rockets de Houston au compte de 124-114, ils prennent très au sérieux la formation texane, une menace dans l’Association de l’Ouest à leurs yeux.

D’ailleurs, l’équipe de l’entraîneur-chef Mike D’Antoni est la plus proche poursuivante des monarques de la NBA, ayant été reléguée du sommet de l’Ouest à la suite de son revers. Aussi, les Warriors savent bien que leurs vis-à-vis ont tout ce qu’il faut pour faire du bruit en séries éliminatoires, d’autant plus que les Rockets ont réalisé une séquence de 14 victoires il y a quelques semaines.

«Ils ont attiré notre attention, a admis l’arrière Klay Thompson au quotidien "San Jose Mercury News". Chaque fois que vous ajoutez dans votre formation Chris Paul, un gars du Temple de la renommée, et que vous tenez compte du personnel déjà en place, ça suscite non seulement notre intérêt, mais celui de tout le monde dans la ligue.»

«C’est définitivement un club que nous aurons sur notre chemin pour réussir ce qu’on souhaite», a-t-il ajouté, conscient des fortes possibilités d’une confrontation en finale de l’Ouest.

Pour sa part, le joueur-vedette Stephen Curry préfère ne pas trop en dire et attend de voir la suite. Jusqu’ici, les Rockets sont tout feu, tout flamme avec une récolte moyenne de 115,3 points par rencontre.

«Ils ont certes remanié leur groupe et ont offert du jeu exceptionnel en saison régulière. Vous devez assumer qu’ils seront l’une des dernières formations en lice dans l’Ouest, a-t-il déclaré. Nous espérons être là, c’est difficile de parler de cela. Il y a différents scénarios pouvant survenir.»

Vengeance

Au Texas, l’heure de la revanche a sonné, souhaite-on. Golden State a éliminé les Rockets en finale de l’Ouest 2015 et au premier tour des séries 2016. Les champions s’attendent à une opposition féroce si jamais un autre rendez-vous d’après-saison est confirmé.

«Habituellement, quand vous remportez un titre, tous veulent vous battre, a mentionné Draymond Green. On a gagné deux années sur trois et leur directeur général [Daryl Morey] est un homme intelligent. Il a probablement fait ce qu’il fallait. Il faut lui donner le crédit.»

Les acquisitions des spécialistes de la défensive P.J. Tucker et Luc Mbah durant l’été risquent aussi de causer des ennuis aux adversaires de Houston. Néanmoins, dans le camp des Warriors, il importe de se concentrer sur soi-même.

«On a eu suffisamment d’inspiration et de motivation pour nous présenter ici. [...] Nous devons jouer, indépendamment de nos rivaux», a résumé Curry.