Atlanta Braves v Miami Marlins

Crédit : AFP

MLB

Dee Gordon n’est pas impressionné par les Marlins

Publié | Mis à jour

Le joueur de deuxième but des Mariners de Seattle Dee Gordon croit que son ancienne équipe, les Marlins de Miami, emprunte le mauvais chemin en laissant aller ses meilleurs éléments.

Échangé par la formation floridienne il y a environ deux semaines, le vétéran n’a pas apprécié voir celle-ci se départir également du cogneur Giancarlo Stanton et du joueur de champ extérieur Marcell Ozuna, qui ont été envoyés aux Yankees de New York et aux Cardinals de St. Louis, respectivement.

L’arrivée de Derek Jeter et de Bruce Sherman à la tête de la concession n’a visiblement pas plu à Gordon, car les hommes d’affaires ont déjà entrepris de réduire la masse salariale des Marlins afin d’absorber le coût d’achat du club estimé aux alentours de 1,2 milliard $.

«Je n’ai pas demandé ça, a admis le porte-couleurs des Mariners au quotidien "Sun-Sentinel". C’est terrible et à vrai dire, c’est embarrassant. Je ne veux pas blâmer personne, mais ce qui est arrivé n’est pas bon.»

«Sans manquer de respect à l’égard des autres membres de l’équipe, on parle ici des trois meilleurs joueurs et vous les laissez partir. Ce n’est pas en raison d’une mauvaise performance, mais plutôt parce que vous n’êtes pas capable de gérer vos affaires», a-t-il ajouté au sujet du nouveau groupe de propriétaires.

D’autres «victimes»?

Maintenant, certains croient que les Marlins n’ont pas terminé le boulot, eux qui devraient amorcer la prochaine campagne avec une masse d’environ 90 millions $, aux dires de quelques médias locaux. Les noms de Christian Yelich et de J.T. Realmuto sont souvent évoqués quant à une possible transaction.

«Je pense qu’on devrait le laisser gagner ailleurs. C’est ce qu’ils ont décidé de faire pour nous, a émis Gordon à propos de Yelich. Je me sens mal pour lui et pour tous les autres gars encore là-bas.»

À Seattle, celui ayant volé 60 buts en 2017 devra s’habituer à un nouvel environnement de travail, mais cela ne l’empêche pas de dormir.

«Nous allons nous assurer que ça fonctionne bien. Et avec ma façon de faire, je crois que ça marchera», a-t-il résumé.