F1 Grand Prix of USA - Qualifying

Crédit : AFP

F1

Une année en deux temps pour Lance Stroll

Publié | Mis à jour

L’année 2017 a été celle de l’espoir pour les partisans québécois de Formule 1, puisqu’ils ont pu encourager un pilote de la Belle Province pour une première fois depuis 2006.

Appuyé par la fortune de son père Lawrence pour faciliter son accession rapide à la catégorie reine du sport automobile, le champion de Formule 3 européenne en 2016 Lance Stroll en a surpris plusieurs avec de bons résultats dès sa première saison, malgré de nouvelles monoplaces plus difficiles à piloter.

Après un début de campagne ponctué par trois abandons consécutifs à bord de sa Williams, le Montréalais a profité de l’appui de ses compatriotes pour obtenir ses premiers points lors du Grand Prix du Canada, avec une neuvième place.

Deux semaines plus tard, il évitait les pièges lors du GP d’Azerbaïdjan pour grimper sur la troisième marche du podium. Quelques semaines plus tard, Stroll surprenait en Italie, profitant de la pluie pour signer le quatrième temps des séances de qualification avant de s’élancer de la première ligne.

Faire mieux

La recrue a terminé la saison avec 30 points et le 12e rang du classement des conducteurs, tout juste derrière son coéquipier expérimenté Felipe Massa. Il compte toutefois faire encore mieux en 2018.

«Je vais prendre du temps de repos, mais je vais me remettre rapidement au travail pour être plus fort que jamais en 2018 et être au sommet de mon art», avait dit le Canadien après la dernière course.

À l’avant du peloton, Lewis Hamilton, de Mercedes, a pour sa part fait preuve de constance pendant que son rival chez Ferrari Sebastian Vettel a dû encaisser deux abandons pour signer un quatrième titre mondial.

Un e-Prix au succès mitigé

Tenu pour une première fois, l’e-Prix de Formule électrique de Montréal a vu Lucas di Grassi et Jean-Éric Vergne remporter les deux dernières manches du Championnat, couronnant di Grassi.

La course s’est toutefois avérée un gouffre financier insurmontable, si bien que la nouvelle administration municipale de Montréal a décidé de mettre un terme à l’aventure après une seule présentation.

Autres séries

En NASCAR, Martin Truex fils a été sacré champion de la série Monster Energy, anciennement nommée Coupe Sprint, pendant que William Byron, à 19 ans, a été couronné en XFINITY.

Le Québécois Alex Labbé, champion en série Pinty’s, a quant à lui obtenu un volant régulier en XFINITY, en 2018.

L’Américain Josef Newgarden a dominé dans la série IndyCar. Le Japonais Takuma Sato a remporté les 500 Milles d’Indianapolis, épreuve marquée par la présence du double champion de Formule 1 Fernando Alonso.