Crédit : AFP

Blue Jays

Pas de cadeaux de Noël des Blue Jays

Pas de cadeaux de Noël des Blue Jays

Rodger Brulotte

Publié 19 décembre 2017
Mis à jour 19 décembre 2017

Le mois de décembre est la période officielle pour planifier sa liste de cadeaux de Noël. Au baseball, la même période de planification s’amorce au début du mois pour ensuite analyser nos besoins lors des assises du baseball à la mi-décembre.

Je ne doute pas que les Jays ont fait cette fameuse liste d’achats. Sauf que les assises du baseball c’est comme beaucoup de gens font à Noël. C’est la formule d’ÉCHANGES de CADEAUX. Dans cette formule il y a toujours un montant d’argent établi.

Dans le passé les Jays nous ont gâtés en effectuant des échanges mineurs qui ont eu des résultats incroyables. Je vais vous souligner des échanges qui semblaient des cadeaux marginaux, mais qui ont finalement eu un impact direct sur les succès des Jays.

Jose Bautista

Jose Bautista a été acquis des Pirates en retour du receveur, Robinson Diaz.

Ils ont complété un échange avec les Reds alors qu’ils ont cédé Scott Rolen en retour de trois joueurs, dont un nommé, Edwin Encarnacion.

Au mois de novembre 2014, les Jays ont envoyé trois suspects et un joueur établi, Brett Lowrie. Qui était le nouveau venu des Blue Jays? Josh Donaldson.

En novembre 2014 ils ont laissé partir le frappeur gaucher, Adam Lind aux Brewers, afin d’améliorer leur personnel de lanceurs. Il a remporté 32 victoires en trois saisons avec les Jays ainsi que 3 victoires en séries d’après-saison.

Marco Estrada

Les cadeaux les plus souvent appréciés sont les moins dispendieux.

Cette année les Jays sont revenus les mains vides. Comme le disaient si bien nos parents autour d’une table « tu ne manges pas tes légumes pas de dessert ».

Cette année il ne semble pas avoir un cadeau de Noël des Blue Jays.

Les Anges sont descendus du ciel!

Dans le cas des Angels de Los Angeles ce n’est pas le Père Noël qui les a aidés, mais plutôt les anges qui sont descendus du ciel des poches remplies d’argent.

Ian Kinsler, via un échange avec les Tigers, et la signature des joueurs autonomes, Zack Cozart et Shohei Ohtani.

Cela n’aurait pas pris autant d’échanges de cette valeur pour contenter les partisans des Jays