Boxe

David Théroux perd la bataille à Sorel-Tracy

Publié | Mis à jour

Devant ses partisans à Sorel-Tracy, le Québécois David Théroux a livré une solide bataille au Mexicain Jesus Perez pour finalement s’incliner par décision majoritaire, jeudi soir.

Au bout des huit rounds, les juges ont remis des cartes de 78-74, 78-74 et 76-76 pour favoriser Perez (21-0-0, 16 K.-O.). Le Mexicain demeure ainsi invaincu.

Les deux boxeurs ont échangé de solides coups tout au long du combat devant une foule survoltée, au quai Catherine-Legardeur. Même le légendaire Bernard Hopkins s’était déplacé à Sorel-Tracy pour l’occasion.

Le visage tuméfié de Théroux (13-3-0, 9 K.-O.) témoignait de l’intensité de la bagarre.

Ce dernier a avoué qu'il avait été surpris par l'agressivité de son adversaire en début de combat et que par la suite il a eu du mal à s'ajuster. Le boxeur de 23 ans va prendre le temps d'analyser sa performance avant de décider ce qu'il fera par la suite, mais il ne compte pas abandonner. Le défi était grand et le Québécois est venu tout près de le relever...

Plus tôt dans la soirée, le Québécois Clovis Drolet (4-0-0, 2 K.-O.) a notamment remporté son combat par décision unanime des juges. Trois cartes de 39-37 ont été remises à la suite d’une bataille de quatre rounds face à Eduardo Olmos Tarango.

Drolet s'est frotté à un adversaire coriace qui lui a permis de poursuivre son apprentissage chez les professionnels. Il s'agit d'une quatrième victoire pour le boxeur de Québec depuis ses débuts professionnels. Âgé de 26 ans, Drolet devrait disputer un premier combat de six rounds au début de l’année 2018.

Plusieurs combats

Parmi les autres combats, l’Américain Damon Allen (14-0-1, 5 K.-O.) a vaincu par décision unanime des juges (80-72, 79-73, 79-73) le Mexicain Martin Honorio (33-12-1, 16 K.-O.).

Andranik Grigoryan (4-0-0, 1 K.-O.) a livré une performance presque parfaite pour l'emporter par décision unanime face au Mexicain Emanuel Armendariz (12-4-2, 5 K.-O.). Les trois juges ont remis des cartes de pointage identiques de 60-54. Grigoryan, qui disputait un premier combat de six rounds en carrière, a maintenu un rythme endiablé du début à la fin face à un adversaire beaucoup plus expérimenté.

Le Kazakh Nurzat Sabirov (4-0-0, 4 K.-O.) en a également mis plein la vue aux amateurs. Le super-moyens a mitraillé son adversaire, le Mexicain Francisco Garcia (6-4-0, 5 K.-O.), durant quatre rounds avant que l'arbitre décide d'arrêter le massacre.

Le jeune Montréalais d’origine russe Artur Ziyatdinov (3-0-0, 3 K.-O) a réussi un K.-O. dès le premier round contre le Mexicain Mauro Romero (3-3-0, 3 K.-O.).