Crédit : Sébastien St-Jean / Agence QMI

Patinage

Olivier Jean a gagné son pari

Publié | Mis à jour

Ancien patineur de vitesse sur courte piste, le Québécois Olivier Jean a gagné son pari en se qualifiant individuellement au sein de l'équipe sur longue piste provisoire en vue des Jeux olympiques de 2018.

«C'est assez incroyable, a commenté Jean, dans un communiqué diffusé par Patinage de vitesse Canada. C'est ma qualification pour mes troisièmes Jeux olympiques et j'ai la même chair de poule et les mêmes frissons qu'il y a huit ans lors de mes premiers Jeux à Vancouver (en courte piste).

«Si je regarde le pari que j'ai fait, il y a trois ans, en changeant de discipline pour le longue piste et tout le travail que j'ai fait, je suis vraiment fier de ce que j'ai accompli jusqu'à présent. Il y a une grosse étape de franchie, mais je suis réaliste et il reste beaucoup de travail à faire. Mon objectif n'a jamais été de participer aux Jeux olympiques, mais d'y gagner une médaille. La marche est encore haute, mais je vais dans la bonne direction.»

En départ en groupe, l’athlète originaire de Lachenaie a terminé en huitième position de l’épreuve de samedi, à Salt Lake City, et au 10e rang au classement cumulatif.

Au total, le Canada a mis la main sur 15 places en patinage de vitesse longue piste en vue des Jeux olympiques de PyeongChang.

En plus de Jean, Alex Boisvert-Lacroix, Ivanie Blondin et Keri Morrison ont aussi leur laissez-passer pour la Corée du Sud.