Canadiens c Blue Jackets

Crédit : Pierre-Paul Poulin / Le Journal de Montréal

UFC

Georges St-Pierre abandonne son titre mondial

Publié | Mis à jour

Le combattant Georges St-Pierre a abandonné sa ceinture mondiale des poids moyens, a annoncé l'Ultimate Fighting Championship, jeudi.

Des ennuis de santé ont incité «GSP» à délaisser son titre. Il aurait l’intention de renouer avec l’action lorsque ses problèmes auront disparu. D’ailleurs, il y a cinq jours, le Québécois avait annoncé sur sa page Facebook qu’il allait rester à l’écart pour une durée indéterminée en raison d’une colite ulcéreuse.

Conséquemment, le titre incontesté de la catégorie sera en jeu le 11 février à Perth, en Australie, lorsque le champion intérimaire Robert Whittaker croisera le fer avec l’ancien détenteur de la ceinture Luke Rockhold à l’occasion de l’UFC 221.

Pour revenir à St-Pierre, qui avait acquis le titre en disposant de Michael Bisping le 4 novembre à New York, il a annoncé ses intentions à l’UFC en ces mots : «Mon combat à l’UFC 217 a fait partie d’une des plus grandes soirées de ma vie, mais je dois prendre du temps pour me concentrer sur ma santé», a-t-il écrit dans un message diffusé sur le site de l’organisation.

«Avec tout le respect que j’ai pour les athlètes et le sport, je ne veux pas nuire à la catégorie des moyens. Je renonce à ma ceinture et une fois en santé, je travaillerai avec l’UFC pour déterminer ce qui est mieux pour la suite de ma carrière.»

Retour réussi

St-Pierre (26-2) avait surpris plusieurs observateurs qui avaient prédit sa défaite en réalisant un étranglement décisif aux dépens de Bisping au troisième round de leur affrontement. Cependant, peu après son triomphe, il avait admis avoir éprouvé des problèmes pendant son camp d’entraînement. Le combattant avait entre autres déploré des vomissements réguliers ayant provoqué une perte de poids.

«GSP» n’avait pas grimpé dans un octogone de l’UFC depuis novembre 2013 avant sa conquête du titre.

Pour sa part, le Néo-Zélandais Whittaker (19-4) était l’aspirant numéro 1 de St-Pierre.