Devils c. Rocket

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LAH

Le Rocket s'incline en prolongation

Publié | Mis à jour

Le gardien Charlie Lindgren a effectué 32 arrêts, mais le Rocket de Laval s’est incliné 2-1 en prolongation face aux Devils de Binghamton, mercredi soir, à la Place Bell.

Le défenseur Jacob MacDonald a tranché le débat après seulement 31 secondes de jeu lors de la période supplémentaire. Il s’agissait de son 10e but de la saison dans la Ligue américaine en 21 matchs.

Devant le filet des Devils, Mackenzie Blackwood n’a eu qu’à effectuer 24 arrêts pendant la partie.

Les deux équipes étaient à égalité 1-1 au terme de la deuxième période.

Le Québécois Jérémy Grégoire a ouvert la marque pour le Rocket lors de l’engagement initial, inscrivant son cinquième but de la saison. Kyle Baun et Éric Gélinas ont été ses complices.

Les Devils ont répliqué au deuxième tiers par le biais de Bracken Kearns.

En plus de trouver le fond du filet, Grégoire a fait parler de lui d’une autre façon en donnant un coup de bâton «là où ça fait mal» à MacDonald, en fin de deuxième période. Il a dû répondre de ses actes en jetant les gants devant Nick Lappin.

Décidément au cœur de l’action, Grégoire s’est aussi fait refuser un but, au troisième engagement, alors qu’il avait touché à la rondelle un peu trop haut avec son bâton pour la diriger dans le filet.

John Quenneville a amassé deux mentions d’aide pour les Devils.

Le prochain match du Rocket aura également lieu à Laval, ce vendredi soir, contre les Marlies de Toronto.