Jalen Richard et Derek Carr

Photo : Jalen Richard et Derek Carr Crédit : AFP

NFL

Fantasy Football : recommandations de la semaine

Publié | Mis à jour

Mais pour l’amour du ciel, qu’est-ce que les porteurs d’eau mettent dans les bouteilles de Gatorade destinées aux joueurs de la NFL?

Misère... Vos experts fantasy ne l’ont pas eu facile la semaine dernière!

Seule consolation, on n’a pas pris d’aussi mauvaises décisions que Ben McAdoo. Laisser de côté l’homme qui a privé Tom Brady de deux Super Bowl supplémentaires, mais où est le respect Ben?

La semaine 14 dans la NFL s’annonce fort intéressante, puisque les résultats de plusieurs rencontres auront des répercussions directes sur le classement et les séries éliminatoires.

Saints contre Falcons, Vikings contre Panthers, Eagles contre Ravens, Seahawks contre Jaguars, Ravens contre Steelers : ce n’est pas les matchs de qualité qui manquent cette semaine.

Comme l'issue de ces matchs s'annonce très difficile à prédire, il en est de même pour vos choix fantasy!

Encore une fois, nous sommes là pour éclairer votre chemin et on l’espère, vous aider à gagner le championnat de votre ligue de fantasy football. Pour plusieurs ligues, les séries éliminatoires commencent cette semaine, alors que pour d'autres poolers, c'est le dernier droit de la saison régulière.

NOS 5 MACHINES DE LA SEMAINE

1- DeAndre Hopkins (HOU)

Il est incontestablement la cible numéro un à Houston. Même s’il va s’attirer des couvertures doubles pendant un bon segment du match, le fait qu’il joue contre les Niners nous donne confiance. Il paraît qu’on permettra aux Niners de jouer la partie à 12 joueurs en défensive.

2- Marvin Jones Jr (DET)

Qu'ont en commun la défensive aérienne des Bucs et les routes du Québec. Elles sont pleines de trous. La bonne nouvelle pour Marvin est qu’il n’aura pas besoin de circuler sur l’autoroute 20, mais seulement sur la tertiaire de Tampa Bay.

3- Alvin Kamara (N-O)

Kamara est régulier comme une horloge et il forme tout un duo de porteurs avec Mark Ingram. La bonne nouvelle pour Atlanta est qu’il est plus facile d’arrêter Ingram qui est unidimensionnel. La défensive des Falcons joue beaucoup de défensive de zone ce qui permettra à Kamara de s’illustrer au niveau aérien.

4- Derek Carr (OAK)

Il avait joué sa meilleure partie de l’année face aux Chiefs et ce n’est pas comme si la défensive des rouges va en s’améliorant depuis ce temps. On vous avait aussi prévenu que tôt ou tard la perte d’Éric Berry se ferait sentir dans la tertiaire de Kansas City. Allez demander à Andy Reid s’il s’ennuie du maraudeur étoile.

5- Melvin Gordon (LAC)

La renaissance des Chargers passe par l’identité offensive de cette équipe qui donne maintenant le ballon beaucoup plus souvent à son porteur vedette. Il affronte les Redskins qui viennent de se faire marcher dessus par les Cowboys. Gordon va s’imposer.

ILS VOUS LANCERONT VERS LA VICTOIRE (QUARTS-ARRIÈRES)

Les incontournables

1- Philip Rivers (LAC)

Le quart-arrière, que l’on surnomme «l’encre», puisqu’il n’y a aucune chance qu’il bouge dans sa pochette, fait du travail remarquable depuis quelques semaines. La défensive des Redskins ne devrait pas trop l’embêter.

Cleveland Browns v Los Angeles Chargers
Crédit photo : AFP

 

2- Alex Smith (KC)

Il n’a rien à se reprocher dans la défaite des siens la semaine dernière et on s’attend à un festival offensif face aux Raiders. Dans sa saison en montagnes russes, on est de nouveau dans une montée!

3- Dak Prescott (DAL)

Il ne devrait pas avoir trop à faire dans son duel de division face aux Giants. Sa ligne à l’attaque a été très solide la semaine dernière et si la protection tient, il devrait découper la troisième pire défensive aérienne de la ligue.

4- Jameis Winston (TB)

On aime bien comment il s’est débrouillé depuis son retour au jeu. Il affronte une défensive aérienne moyenne et il est habituellement aussi confortable quand il joue à la maison qu’un homme qui prend place dans son divan avant un gros dimanche de football.

5- Tom Savage (HOU)

Ce quart-arrière n’a pas seulement l’un des noms les plus spectaculaires qu’on peut avoir, il peut aussi jouer (occasionnellement) du bon football. Un affrontement face aux misérables Niners est l’une de ces occasions.

Les indésirables

1- Cam Newton (CAR)

Le problème n’est pas que Cam joue du mauvais football. Le problème réside dans le fait qu’il joue contre la deuxième meilleure défensive aérienne. On compare la défensive du Minnesota à un père qui protège la vertue de sa fille face au premier petit ami de celle-ci. Il n’y a qu’un mot pour ça: HERMÉTIQUE!

2- Kirk Cousins (WSH)

Il a autant confiance dans sa ligne à l’attaque amochée que vos experts en ont de voir les Alouettes de Montréal redresser la barque l’an prochain... On oubliait aussi de vous mentionner qu’il affrontera la très solide défensive des Rams.

3- Joe Flacco (BAL)

Il n’a toujours pas un seul match de plus de 300 verges par la passe cette saison. On imagine donc qu’il ressent une bonne dose de honte à chaque fois qu’il encaisse un chèque de son faramineux contrat. Il devrait payer le prix cette semaine face à l’étanche défensive des Steelers.

4- Blake Bortles (JAX)

Il a joué un très bon match la semaine dernière, mais il va tomber de haut face à la défensive aérienne des Seahawks qui semble s’être ajustée aux blessures à ses joueurs clés. Le préparateur mental des Jaguars va avoir du travail à faire après cette partie.

5- Tyrod Taylor (BUF)

Si vous avez encore ce triste quart-arrière dans votre alignement, c’est que vous vivez dangereusement. Si vous aimez à ce point le risque, vous seriez probablement un bon ami pour Marc Bergevin...

ILS ATTRAPERONT TOUS VOS POINTS (RECEVEURS)

Les incontournables

1- Michael Crabtree (OAK)

Il est de retour dans nos bonnes grâces et quoi de mieux qu’un affrontement face aux Chiefs pour un retour de suspension. Amari Cooper avait volé la vedette dans le premier duel, mais Crabtree va s’occuper de celui-ci.

2- Larry Fitzgerald (ARZ)

Même un horloger suisse n’est pas aussi fiable et précis que le sympathique receveur des Cards. Étonnamment, il affronte la défensive des Titans qui se classe dans le top 10 des moins bonnes défensives contre la passe. Il va s’amuser toute la journée en chantant un petit refrain de Johnny Cash face à Tennessee.

Jacksonville Jaguars v Arizona Cardinals
Crédit photo : AFP

3- A.J. Green (CIN)

Même si la saison des Bengals est une autre déception, Green est un véritable guerrier qui n’abandonne jamais. Il sera affamé face aux Bears et devrait connaître un fort match.

4- Keenan Allen (LAC)

Il n’est pas plus haut sur cette liste parce que vos experts ont du respect pour son couvreur Josh Norman. Reste qu’Allen est en feu et il serait franchement surprenant qu’il ne trouve pas la zone payante dans cette partie.

5- Martavis Bryant (PIT)

Avec la suspension à JuJu Smith-Schuster, la porte est grande ouverte pour Bryant, qui devrait connaître un gros match. L’attention de la très bonne défensive aérienne des Ravens devrait être tournée sur Antonio Brown ce qui laissera à Bryant de l’espace pour opérer.

Les indésirables

1- Devin Funchess (CAR)

Xavier Rhodes, l’excellent demi de coin des Vikings, va s’occuper du niveau de plaisir que Devin va avoir dans cette partie. Nous vous assurons qu’il sera très bas. Funchess s’est aussi blessé à l’épaule lors du dernier match, ce qui n’aidera en rien.

2- Jordy Nelson (GB)

Il compte les jours désespérément avant le retour d’Aaron Rodgers un peu comme un prisonnier qui compte les jours avant sa sortie de prison... Même s’il joue contre les Browns, on ne peut pas espérer beaucoup de lui.

3- Doug Baldwin (SEA)

Un autre receveur numéro un qui s’en va frapper un mur. Ce mur, c’est la tertiaire des Jaguars qui est sans pitié face aux meilleurs receveurs adverses. Même la grande muraille de Chine n’est pas aussi efficace que la tertiaire de Jacksonville.

4- Alshon Jeffery (PHI)

On anticipe simplement une partie difficile pour Jeffery. Il affronte les Rams, une défensive dans le top 10 au niveau aérien. Ce sera juste vraiment difficile pour Alshon sur la route.

5- Mohamed Sanu (ATL)

Il joue du très bon football depuis le début de l’année, mais la défensive des Saints est solide. La rapidité de la tertiaire va donner de la difficulté à Sanu pour s’imposer malgré son avantage au niveau grandeur.

ILS VONT MENER LA COURSE (PORTEURS DE BALLON)

Les incontournables

1- Samaje Perine (WSH)

C’est le plus jeune matelot qui a les deux mains sur la barre du bateau, parsemé de trous, des Redskins de Washington. Malgré une ligne offensive affaiblie par les blessures, la recrue demeure une valeur sûre, puisqu’il est le seul dans le caucus à pouvoir produire sur une base constante.

2- Le’Veon Bell (PIT)

Avis au prochain demi de coin de 5'10" et moins de 200 livres qui voudra arrêter Le’Veon Bell en gardant les deux pieds dans le béton : laisse donc faire et va t'acheter un chien-chaud à la place!

Non mais honnêtement, quelle bête, ce joueur!

3- Alfred Morris (DAL)

Lors du dernier match du jeudi soir face aux Redskins, l’attaque au sol des Cowboys s’est remise en marche et ressemblait à celle qui a fait un malheur en 2016. Contre la défensive amochée des Giants, le scénario pourrait se répéter, ce qui profitera à Morris.

4- Lamar Miller (HOU)

Même si le match entre les Texans et les Niners est aussi excitant qu’un restant de pain à la viande, force est d’admettre que Lamar Miller risque d’être grandement utilisé par Bill O’Brien. Même les poutres du nouveau Pont Champlain sont plus solides que la défensives de San Francisco, et ce n’est pas peu dire!

5- Matt Forte (NYJ)

Malgré le fait que l’arthrite semble le ratrapper tranquillement pas vite, Forte est très souvent le dépanneur à Josh McCown sur les jeux de passes, ce qui lui donne un avantage sur Bilal Powell d’un point de vue fantasy.

Kansas City Chiefs vs New York Jets
Crédit photo : AFP

Les indésirables

1- Danny Woodhead (BAL)

On croyait vraiment qu’il procurerait une étincelle dans l’offensive des Ravens, mais ce n’est vraiment pas le cas. Avec les séries éliminatoires qui commencent dans la plupart des ligues, il n’y a aucun risque à prendre avec le petit porteur.

2- LeGarette Blount (PHI)

Il y a vraiment beaucoup de gros méchants monsieurs dans le front des Rams et le bon vieux LeGarette risque de s’en rendre compte assez vite. Il devrait avoir de la mièsre à obtenir de bons gains en situation de premier essai et on croit que les touchés des Eagles viendront par la passe, ce qui limitera la production de porteur.

3- C.J. Anderson (DEN)

Pauvre C.J.... Ses quarts sont tellement mauvais, que le cahier de jeux des Broncos devient ultra prévisible et nuit au petit numéro 22, qui avait pourtant un bon début de saison. Tout comme tous les autres membres de l’offensive de Denver, il ne vaut plus la peine de le mettre dans votre alignement.

4- DeMarco Murray (TEN)

DeMarco commence à jouer avec notre patience! Il n’a jamais de bons matchs, mais réussit pratiquement toujours à traverser la zone des buts, ce qui trafique ses chiffres en fantasy. Cette semaine, ce ne sera pas le cas. Les Titans donnent plus le ballon à Henry est c’est lui qui marquera.

5- Tevin Coleman (ATL)

Le retour de Devonta Freeman fait très mal à ceux qui ont Coleman dans leur équipe. Un match a suffit pour démontrer toute la confiance qu’ont les Falcons envers Freeman. À moins de n’avoir vraiment aucune autre solution, il ne vaut pas la peine de la faire jouer.

ILS NE SONT PAS LÀ SEULEMENT POUR BLOQUER (AILIERS RAPPROCHÉS)

Les incontournables

1- Jimmy Graham (SEA)

Dans les 80 premières verges du terrain, c’est comme si Graham mesurait 5'2" et pesait 100 livres mouillés, mais quand les Seahawks sont dans la zone payante, on dirait qu’il est tout simplement plus grand que nature. La stratégie de Seattle a l’intérieur du 20 adverse est simple : Russell lance à Jimmy. Si ça ne fonctionne pas, on répète l’opération.

2- Travis Kelce (KC)

Dès que Khalil Mack arrivera à toute vitesse vers Alex Smith, son réflexe sera de viser son ailier rapproché. Smith a d’ailleurs lancé dans sa direction 26 fois lors des trois derniers matchs.

3- Jack Doyle (IND)

Il se retrouve dans cette liste pour les mêmes raisons que Travis Kelce. En cas de doute, c’est vers lui que se tourne Jacoby Brissett. Dans le froid et le vent de Buffalo, Doyle sera assurément au centre de plusieurs jeux offensifs des Colts.

Les indésirables

1- Dwayne Allen (N-A)

Rob Gronkowski est suspendu, alors vous vous dites que c’est une bonne idée d’aller chercher son remplaçant? Si vous n’avez pas de saumon pour faire des sushis, allez-vous prendre votre restant de poulet cru? Non.

2- Eric Ebron (DET)

Avec l'émergence de Marvin Jones Jr et de Kenny Golladay, l'ailier rapproché des Lions est beaucoup moins utile à Matthew Stafford que ce qu’il a déjà été. À nos yeux, il n’a plus aucune valeur en fantasy.

3- Vernon Davis (WSH)

Nous allons observer une minute de silence pour ceux qui, au mois d’août, on repêché très tôt Jordan Reed. Maintenant que ça s’est fait, oubliez Vernon Davis. D’autres ailiers rapprochés vous donneront quelques points, alors que lui n’en produira pratiquement pas.

ILS SONT À VOS RISQUES ET PÉRILS (TOUTES POSITIONS CONFONDUES)

1- Tom Brady (N-A)

Pardon? Brady dans les risques et périls? Eh oui! Miami revient d’une très très très grosse fin de semaine de football en défensive et ils ne seront pas tendres avec le quart de 40 ans. Les Patriots ont eu de la difficulté à gagner à Miami dans les dernières années, et ce n’est pas impossible que le scénario se répète. Mais êtes-vous à ce point audacieux pour “bencher” Tom Brady?

Miami Dolphins v New England Patriots
Crédit photo : AFP

2- Tyreek Hill (KC)

Après plusieurs semaine à faire des roupillons, Hill a explosé dimanche dernier. La tertiaire des Raiders a beaucoup de largesses, mais comme Hill n’a pas su être constant, on ne réussit pas à prédire sa performance en vue du match à Kansas City.

3- Peyton Barber (TB)

Chapeau à ceux qui ont décelé la pépite d’or qui trainait dans les agents libres la semaine dernières. Par contre, on est loin d’être convaincu qu’il réussira à obtenir encore 100 verges. Les Lions n’ont pas le meilleur front, mais voudront gagner ce match pour rester en vie, ce qui risque de forcer les Bucs à lancer plutôt que courir.

ILS DÉFENDRONT VOTRE ÉQUIPE (DÉFENSIVES)

Les incontournables

1- Jets de New York

On parle des Eagles, des Saints et des Rams comme surprises de l’année, mais ne faut-il pas oublier les Jets, que plusieurs voyaient 0-16 au début de l’année! Les Broncos est l’équipe qui a le plus donné de points à des défensives adverses en fantasy cette année. Les Jets devraient donc passer la gratte.

2- Chargers de Los Angeles

On est vraiment à fond sur les Chargers. Menée par l’excellent Joey Bosa, la défensive de Los Angeles risque fort bien de manquer de respect envers Kirk Cousins.

3- Patriots de la Nouvelle-Angleterre

Jay Cutler prend tellement de mauvaises décisions, que l’on est convaincu qu’il est le genre de gars à aller faire le plus gros manège au parc d’attraction après avoir mangé un gros repas gras.

Les indésirables

1- Panthers de la Caroline

Vous n’avez donc pas compris qu’il faut commencer à sérieusement respecter les Vikings. Ils ne font rien d’extraordinaire en attaque, mais ils font tout bien, sans faire d’erreurs. Tout le talent du monde de Luke Kuechly ne sera pas assez pour stopper la machine bien huilée de Minneapolis.

2- Broncos de Denver

Vous avez encore la défensive des Broncos dans votre équipe? Vous croyez à la fée des dents où quoi! Allez, videz-vous le coeur et mettez nous ça sur le bord du chemin!

3- Saints de La Nouvelle-Orléans

Même s’ils ont eu leurs semaines de succès, la réalité pourrait rattrapper les Saints ce jeudi. Ils ont de bons éléments comme Jordan et Lattimore, mais ce ne sera pas suffisant pour vous faire un bon nombre de points.