Boxe

Billy Joe Saunders plus affamé que jamais

Publié | Mis à jour

C'est dans 11 jours qu'aura lieu le choc très attendu opposant l'Anglais Billy Joe Saunders à David Lemieux.

Le champion WBO des poids moyens va mettre son titre en jeu pour la troisième fois et TVA Sports est allé à Toronto, où Saunders a décidé de compléter sa préparation.

Billy Joe Saunders a élu domicile à deux pas de la tour du CN et toute son équipe l’a suivi.

«Adam Harris s’occupe de nous, a-t-il expliqué. C’est un nom connu à Toronto. Nous avons tout ce dont nous avons besoin ici. Nous avons un gymnase et toutes les installations. C’est absolument parfait.»

Saunders a une carte importante dans son jeu: l'ancien champion du monde IBF des mi-moyens, Kell Brook. Les deux boxeurs s'entraînent avec Dominic Ingle et ils s'assurent qu'ils se motivent mutuellement.   

«Ils se poussent à être meilleurs et en étant en compétition l'un contre l'autre. Kell est plus vieux que Billy de quelques années», a mentionné Ingle.  

Le champion du monde WBO des poids moyens soutient qu'il a enchaîné deux camps d'entraînement et qu'il a rarement été en aussi grande forme. Mais ce n'est pas dans le gymnase qu'il veut bien paraître...

«Nous avons eu du très bon sparring, mais ce n’est pas à propos du sparring et ce n’est pas à propos de bien paraître dans le gym. L’important, c’est celui qui sera le meilleur le soir du combat.»

Pour la première fois, l'Anglais a accepté de se battre loin de chez lui et il n'est pas inquiet de laisser son sort entre les mains des juges.

«Pourvu qu’ils soient justes. James De Gale est venu ici et il a battu Lucian Bute. Il a été traité avec justice. Ce n’est pas comme en Allemagne.»

Depuis six mois, Saunders soutient qu'il a beaucoup changé, décidant de couper toutes les distractions et de se dédier  à 100% à son sport.

«Oui j’ai changé... Je suis en grande forme et je suis plus affamé que jamais. Je suis prêt pour le défi que représente David Lemieux.»

Il affrontera Lemieux qui a été battu par Golovkin et c'est ensuite au Kazakh qu’il veut se frotter. Ce sera impossible s’il n’arrive pas à défaire le Québécois.

David Lemieux souhaite la même chose que lui. Il est clair qu'il y aura des feux d'artifice dans le ring le 16 décembre prochain.