Peter Karmanos

Photo : Peter Karmanos Crédit : AFP

LNH

Hurricanes: discussions avec un acheteur potentiel

Publié | Mis à jour

L’homme d’affaires du Texas Thomas Dundon est en pourparlers avec le propriétaire des Hurricanes de la Caroline Peter Karmanos relativement à l’achat partiel ou complet de cette concession de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Le réseau Sportsnet a confirmé l’information, mercredi après-midi. Cependant, il a été précisé que la part revenant à Karmanos, si la transaction se concrétise, reste indéterminée.

En revanche, la même source a indiqué que si le tout se matérialise, Dundon sera «en contrôle des intérêts» des Hurricanes.

Pour sa part, le président du club, Don Waddell, a spécifié au site wralsportsfan.com que Chuck Greenberg – relié au possible achat de l’équipe par plusieurs médias – ne s’était pas manifesté «depuis quatre ou cinq semaines».

«Il est encore dans le portrait, mais il ne fait pas partie des groupes avec lesquels nous discutons actuellement, a déclaré Waddell, sans confirmer l’identité de ceux-ci. L’objectif de Chuck était d’obtenir le capital nécessaire. [...]

Nous lui avons donné la chance de le faire et à la fin, selon ce que nous savons, il n’a pas été capable.»

Par ailleurs, les gouverneurs de la LNH se réuniront à Palm Beach, en Floride, les 7 et 8 décembre. L’approbation d’une éventuelle vente des Hurricanes serait donc possible à cette occasion.

Les Whalers, puis les Hurricanes

Karmanos et un groupe d’investisseurs avaient acheté les Whalers de Hartford en 1994 avant que ceux-ci déménagent en Caroline au terme de la campagne 1996-1997. Dundon, 44 ans, est le président et chef de la direction de Topgolf International Inc. Il a déjà assumé cette fonction chez Santander Consumers USA Inc.

Les Hurricanes occupent le dernier rang de la LNH avec une foule moyenne de 11 665 par match local. Ils ont également fini dans la cave à ce chapitre lors des deux campagnes précédentes.

«Ce marché a prouvé son potentiel. Nous réalisons des progrès présentement et la ligue a déjà informé les gens qu’ils ne devraient pas perdre leur temps s’ils souhaitent déménager l’équipe, a ajouté Waddell. Les groupes que nous avons rencontrés ont été informés à savoir que cette concession ne quittera pas Raleigh. Les acheteurs potentiels ont d’ailleurs l’intention de la garder ici.»

Québec trépigne d’impatience

Pendant ce temps, Québec continue de patienter même si elle compte sur le Centre Vidéotron, un édifice pouvant accueillir plus de 18 000 spectateurs pour des matchs de hockey. Lors de son passage à Montréal dans le cadre des festivités du 100e anniversaire de la LNH, le commissaire Gary Bettman a de nouveau gardé la porte fermée.

«On est train de digérer l’ajout d’une 31e équipe à Las Vegas, a-t-il mentionné au "Journal de Montréal". On réalise qu’il y a 16 équipes dans l’Est et 15 dans l’Ouest, mais on ne fera pas une expansion simplement pour satisfaire des besoins de symétrie.»

«On n’a jamais dit que Québec devait construire un nouvel amphithéâtre. La Ville et la province ont décidé d’ériger un nouvel aréna [le Centre Vidéotron], mais on n’a jamais rien promis au sujet de l’obtention d’une concession», a ajouté Bettman, qui, selon le site The Athletic, a discuté avec le propriétaire des Rockets de Houston Tilman Fertitta, il y a quelques jours, quant à la viabilité d’un club dans cette ville texane.