Crédit : AFP

F1

Bottas l’emporte, Stroll en queue de peloton

Publié | Mis à jour

Le Finlandais Valtteri Bottas a remporté le dernier Grand Prix de la saison 2017 de la Formule 1, dimanche à Abou Dabi, tandis que le Québécois Lance Stroll a fini au 18e rang.

Bottas a conclu l’épreuve de 55 tours avec une priorité de quelques secondes sur son coéquipier de l’écurie Mercedes Lewis Hamilton, champion des conducteurs cette année.

Les deux coéquipiers des «Flèches d'argent» ont été impliqués dans une lutte jusqu'à la fin. Hamilton a même tenté le dépassement au 49e passage, mais Bottas a fermé la porte.

«Je savais que Lewis était près et je savais également qu’il n’avait besoin que d’une erreur de ma part [pour passer]», a dit Bottas au terme de la course, dans des propos rapportés par le réseau ESPN.

Sebastian Vettel (Ferrari) a complété le podium. Kimi Raikkonen, également de la formation italienne, et Max Verstappen (Red Bull) ont suivi.

Stroll en difficulté

Quant à Stroll, il a terminé dernier parmi les concurrents ayant franchi la ligne d’arrivée. Il a été le premier à s’arrêter aux puits pour un changement de pneus dès la 11e boucle, après une bataille âprement menée par Stroll et Romain Grosjean (Haas) qui a malmené les gommes du Canadien.

La recrue a ensuite éprouvé des problèmes à tirer le maximum des pneus et il a finalement effectué trois arrêts au total lors de l’épreuve.

«Ce n’était pas une bonne journée, a rapidement concédé Stroll. Je n’aime pas être négatif, mais rien n’a fonctionné cette fin de semaine. C’est une course à oublier pour nous.»

Le représentant de la Belle Province a conclu avec 40 points et le 12e échelon du classement des pilotes, soit trois de moins que son coéquipier brésilien Felipe Massa. Ce dernier disputait vraisemblablement son dernier Grand Prix en carrière.

En bref

Bottas compte maintenant trois victoires en carrière, les trois cette saison après avoir joint les rangs de l’écurie Mercedes.

En vertu de la sixième place de Nico Hulkenberg, Renault a devancé Toro Rosso au classement des constructeurs en sixième place en vertu d’une récolte de 57 points, contre 53 pour la filiale Red Bull.

Daniel Ricciardo (Red Bull) a été forcé à l’abandon au 20e tour en raison d’un problème hydraulique. Carlos Sainz fils (Renault) a dû arrêter sa voiture dans une zone de dégagement après un arrêt, puisque sa roue avant gauche était mal fixée.