Crédit : Martin Chevalier / JdeM

UFC

GSP-Whittaker: à Georges St-Pierre de décider

Publié | Mis à jour

Même s’il est contractuellement forcé de défendre son titre des poids moyens, Georges St-Pierre décidera lui-même de son avenir et sa prochaine décision quant à sa carrière n'appartient qu'au principal intéressé, affirme le vice-président du contenu international de l'Ultimate Fighting Championship (UFC), Dave Shaw.

«Nous n'avons toujours pas de nouvelles [sur le statut du combat d'unification avec Robert Whittaker]. Je crois, comme vous le savez, que le principal facteur est la santé de Georges», a déclaré Shaw au site MMAJunkie.

S’il n’en tenait qu’à l'UFC, GSP affronterait Whittaker en février en Australie. L'UFC 221 sera le premier événement à se tenir à Perth et l'organisation veut impressionner. Le champion intérimaire est d'ailleurs natif de la Nouvelle-Zélande.

Cependant, «Rush» aimerait bien se battre à Montréal dans le cadre d’une possible tournée d'adieu.

«C'est probablement Georges qui décidera, a continué Shaw. Il n'y aurait que trois mois séparant son dernier combat et celui contre Robert. C'est court, et ce, pour n'importe qui. Si nous sommes en mesure de le faire, ce serait génial, mais nous n'avons aucune mise à jour à ce sujet.»

Le 4 novembre, après quatre ans d'absence, l'athlète de Saint-Isidore a vaincu Michael Bisping par soumission au troisième round, s'emparant du même coup du titre des moyens.