Canadiens

Pas de risque avec Niemi

Publié | Mis à jour

L'arrivée d'Antti Niemi à Montréal fait sourciller plusieurs amateurs, mais elle est logique dans la mesure où elle ne comporte aucun risque. 

Il est fort probable que le Finlandais de 34 ans prenne la route de Laval lorsqu'Al Montoya reviendra au jeu et son impact sur la masse salariale du Tricolore serait alors nul. Le contrat de Niemi, se chiffrant à 700 000$, serait entièrement absorbé dans la Ligue américaine de hockey. 

«Quand Montoya sera de retour, Antti Niemi sera placé au ballottage», a prédit Renaud Lavoie à l'émission #Lavoie-Dubé, mardi.  

Si Marc Bergevin s'était plutôt tourné vers Louis Domingue, il aurait été dans l'obligation de céder des éléments en retour. À preuve, le Lightning de Tampa Bay a envoyé Michael Leighton et Tye McGinn aux Coyotes pour acquérir le gardien québécois. 

Il en est de même pour Andrew Hammond, qui a été échangé par les Sénateurs à l'Avalanche du Colorado. 

Pour l’instant, les Canadiens s’assurent d’avoir en main un gardien d’expérience pour épauler le jeune Charlie Lindgren. 

«Qu’on aille voir ce qui s’est passé avec Mike Condon quand on lui a donné le filet. Les gens ont dit "le Canadien aurait dû avoir dans son système un vétéran capable de faire face à la musique dans l’éventualité où on perdait Carey Price"», a rappelé Dany Dubé.  

Écoutez les explications de Renaud Lavoie et Dany Dubé dans la vidéo ci-dessus.