Canadiens

Antti Niemi, pour assurer ses arrières

Publié | Mis à jour

Les Canadiens ont obtenu le gardien Antti Niemi au ballottage en guise de police d’assurance, a indiqué le directeur-général du club, Marc Bergevin, mardi.

Carey Price est encore blessé pour un certain temps et son adjoint, Al Montoya, a récemment subi une commotion cérébrale. Le CH devait alors se débrouiller avec Charlie Lindgren et Zachary Fucale, deux jeunes gardiens, et Bergevin a choisi d’agir.

«En ce moment, on a deux jeunes gardiens en Charlie et Zach, a-t-il mentionné, en début d’après-midi. Avec Montoya, une commotion, ça peux être deux semaines ou trois mois, je n'en ai aucune idée. On a eu la chance d'aller chercher un vétéran au ballottage. Avec la situation avec Al, on voulait protéger l'organisation dans les filets.»

Niemi, qui a 34 ans, en sera déjà à une troisième équipe cette saison. Marc Bergevin le connaît bien pour l’avoir côtoyé dans l’organisation des Blackhawks de Chicago il y a plusieurs années.

«Il n’est plus le gardien qu'il était il y a sept ans quand on gagné la coupe à Chicago», a tempéré Bergevin.

«Stéphane (Waite, entraîneur des gardiens) le connaît bien. Il nous apporte de la profondeur», a ajouté le directeur général.