Orlando Magic v Golden State Warriors

Crédit : AFP

NBA

Les Warriors sont dominants même sans Stephen Curry

Publié | Mis à jour

Les Warriors de Golden State ont signé une septième victoire consécutive, lundi, en défaisant le Magic d’Orlando par le pointage de 110-100, mais il s’agissait également d’un gain important en vertu de l’absence de leur joueur-étoile Stephen Curry.

Curry a raté une première rencontre cette saison en raison d’une blessure à la cuisse.

Sans la présence du joueur par excellence de la NBA à deux reprises, les Warriors ont dû distribuer le ballon davantage. À la fin du match, les joueurs de Golden State avaient récolté pas moins de 35 mentions d’assistance.

«Steph provoque tellement de chaos dans le jeu défensif de l’adversaire à chaque rencontre, a affirmé son entraîneur-chef Steve Kerr dans des propos recueillis sur le site web « The Mercury News». Il peut marquer d’à peu près n’importe où sur le terrain, ce qui complique énormément la tâche de l’autre équipe. En son absence, nous avons dû miser sur un autre aspect du jeu pour l’emporter.»

«Curry nous permet tellement d’avoir plus d’espace car les équipes adverses veulent toujours sur le surveiller de près, a souligné son coéquipier Draymond Green. Dans la victoire de lundi soir, nous avons travaillé très fort pour produire des étincelles à l’offensive.»

Un aspect du jeu

Un autre élément clé du jeu des Warriors est les tirs de trois points. Cependant, sans la présence de Curry dans l’alignement, la formation a représenté une moins grande menace.

L’équipe n’a réussi que huit de ses 23 tentatives de lancers de trois points lors du gain, ce qui représente son plus bas total de la saison.

«Lundi soir, nous avons dû jouer une partie différente. Nous n’avions pas la menace sur les tirs de trois points que nous avons habituellement avec Steph dans l’alignement, a exprimé le joueur vedette Kevin Durant. Il s’agit cependant d’un bon exemple de notre polyvalence offensive.»

En renfort

C’est Shaun Livingston qui a obtenu le départ en dépit de l’absence de Curry.

Livingston a également bien fait en récoltant 16 points et six mentions d’assistance en seulement 20 minutes de jeu.

Les Warriors reprendront l’action jeudi face aux Celtics, à Boston.